Revue de la Toile

La Revue de la Toile vous propose une sélection de 7 comédies romantiques, pour cette semaine marquée sous le signe de l’Amour.

jeux d'enfants revuedelatoile (01)

En cette semaine de St-Valentin, moi et ma vie sentimentale chaotique ou Amy B. et sa vie sentimentale cool, nous vous proposons une sélection des meilleures comédies romantiques, à regarder à deux, ou tout seul en diagonal dans son lit. Sans modération.

Ps : verre de vin et chocolats optionnels, idéalement croquettes pour votre compagnon/compagne (et je ne parle pas du chat).

  • Jeux d’enfants

Julien, 8 ans, est confronté au cancer de sa mère, tandis que Sophie doit affronter la xénophobie des autres écoliers. Très vite ils deviennent inséparables et s’inventent un jeu : « cap ou pas cap ? » (capable ou pas capable ?). C’est à celui qui, mis au défi par l’autre, fera les pires bêtises, au grand désespoir des adultes.

Arrivés à l’âge des études, ils continuent à se lancer des défis de plus en plus cruels et même parfois pervers. Mais le jeu prend des dimensions extrêmes. Aucun des deux ne veut rompre la spirale, même si cela met en question son avenir, de peur de passer pour un lâche. Sophie finit par s’agacer de l’immaturité de Julien, pour qui tout est prétexte au jeu. Elle essaie de lui faire prendre conscience que leur amitié s’est muée en amour réciproque, sans succès. Après de nombreuses péripéties ponctuées de blessures mutuelles et de longues périodes de froid, ils se mettent au défi de ne plus se voir pendant dix ans.

Mon avis :

jeux d'enfants revuedelatoile (02)

Marion Cotillard est une excellente actrice : si vous en doutez, j’espère que ce film pourra vous en convaincre. A l’écran, elle forme un duo de choc avec Guillaume Canet, avec qui elle n’était pas encore en couple à l’époque. L’alchimie entre les deux est extraordinaire. Ils ont réussi à incarner le tourbillon des sentiments dans lequel se noient leurs personnages. En outre, ils ont su donner une dimension comique, mais touchante, à des personnages qui se montrent cruels l’un envers l’autre. Leur interprétation crève littéralement l’écran, surtout dans la scène finale.

Jeux d’enfants met en scène leur histoire d’Amour, à travers les défis qu’ils se lancent. Marion et Julien sont cap de tout, sauf peut-être de s’avouer leurs sentiments.  Chaque « cap ou pas cap » résonne comme un « je t’aime ». Ils préfèrent jouer à ce jeu dangereux et malsain, plutôt que d’entrer dans celui de la séduction. Sur des reprises de « La vie en Rose » d’Edith Piaf, le film déroule le cauchemar auquel se livrent les personnages. Le tout est teinté d’humour noir et de cynisme, dans un décor coloré et enfantin. La narration cinématographique est originale et déroutante.

jeux d'enfants revuedelatoile (03)

Drôle et juste, cette comédie se permet même d’être satirique et de dénoncer nos comportements et nos modes de vie. Alors que Julien se rêvait en tyran, il finit par se faire tyranniser par la vie idéale qu’il s’est construite. Devenu cadre, il rembourse deux crédits, a une femme, deux enfants, et l’équivalent du tour de la planète en ordures ménagères. Il n’est pas heureux, et il se laisse martyriser par son patron, sa femme et ses enfants. Quant à Sophie qui voulait être un flan (oui vous avez bien lu), elle devient la femme d’un footballer renommé, dont la vie est mise en scène par une émission de télé-réalité. Les personnages possèdent tout : richesse, famille, succès ; sauf, le plus important. Le manque d’Amour semble les avoir asphyxiés. Leur union semble impossible, car ils n’ont de cesse de se rejeter. Cependant, ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre et finissent toujours par se retrouver.

jeux d'enfants revuedelatoile (04)

Ce film nous livre finalement le même message que nous a déjà donné la relation de Ross et Rachel (ou Ted et Robin) durant dix saisons : l’Amour nous rend terriblement vulnérables. On est capables de repousser la personne aimée, alors qu’elle nous attire. On est capable de tout lui sacrifier, ou de se montrer despotique pour avoir toute son attention. On est capable de la quitter, parce que nous savons qu’elle nous reviendra tôt ou tard. L’Amour qu’éprouve Sophie et Julien est à l’image de la boîte qu’ils se passent à chaque gage accompli : un drôle de manège. Du manège au ménage, il n’y que deux lettres de différence.

A travers des personnages puérils qui refusent de grandir, ce film nous montre qu’aimer n’est pas jouer et qu’il n’existe rien de plus terrible et cruel que de vivre sans Amour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :