Revue de la Toile
Jackpot revuedelatoile (03)

Pourquoi Jackpot de Tom Vaughan n’est pas un navet ?

Scroll down to content

La Revue de la Toile vous propose une sélection de 7 comédies romantiques, à ne manquer sous aucun prétexte.

Jackpot revuedelatoile (04).pgn

Jackpot de Tom Vaughan a été nominé deux fois aux Razzie Awards. Néanmoins, Jackpot est une bonne comédie romantique ! On vous explique pourquoi.

  • Synopsis de Jackpot / What happens in Vegas :

    Joy vient de se faire larguer. Jack vient de se faire virer. Ils ne se connaissent pas mais, après une nuit de folie à Las Vegas, la ville de tous les possibles… ils se réveillent… mariés. Ils sont d’accord pour se séparer à l’amiable… mais tout change quand Jack gagne 3 millions de dollars aux machines à sous avec une pièce prêtée par Joy. Pour garder le jackpot, chacun va alors tenter de se rendre insupportable pour dégouter l’autre et le pousser au divorce.

Mon avis sur Jackpot :

Jackpot a reçu de très mauvaises critiques à sa sortie, un peu comme Remember Me, un excellent film dont l’acteur principal est Robert Pattinson. Une seule question : Pourquoi ? Le film n’est pas parfait, certes. Toutefois, dans son genre, il est vraiment drôle, original, et rafraîchissant. Raisons pour lesquelles je vous le recommande. Il est certain que si vous y cherchez une critique constructive sur les déboires du genre humain dans une apologie de la femme et une élégie du bien commun, vous risquez d’être déçu-e. Quoi que.

Jackpot nous retrace le parcours atypique d’un jeune couple marié.

Jackpot revuedelatoile (01)Là où d’autres comédies nous relatent la façon dont les protagonistes se rencontrent, s’aiment et s’unissent après une heure et demi de blague semi-drôles, semi-rocambolesques ; là où d’autres films nous content comment des âmes sœurs peinent à sauver leur couple tout en apprenant à s’aimer eux-mêmes, Jackpot nous relate comment ces deux amants vont tout faire pour saboter leur mariage. Le scénario déroge d’emblée aux attendus des comédies romantiques classiques, parce que Jackpot se permet de se moquer ouvertement des clichés.

Ainsi, exit le premier regard langoureux où les deux personnages principaux tombent amoureux, exit les fleurs et les gestes d’affection, exit la tendresse, exit les fantasmes d’une vie à deux merveilleuse. Dès la scène d’introduction, les personnages sont présentés avec leurs pires défauts. Joy est une perfectionniste, maniaque, travailleuse acharnée, une fille qui fait des plans pour faire des plans. Jack est son exact opposé. Joy rêve d’une vie maritale, mais se fait rapidement larguer par son fiancé. Jack a peur de s’engager et ne vit que des histoires sans lendemain.

Ils se rencontrent à Vegas, et partagent une nuit mémorable au cours de laquelle ils se marient.

Après avoir gagné une somme d’argent considérable à la machine à sous, ils essaient de divorcer. Toutefois, le juge les condamne à essayer de sauver leur couple pour toucher à part égale le jackpot. Dès lors, ils vont tout tenter. Tenter de se montrer invivables, exécrables, et impitoyables afin de faire craquer l’autre. Tous les coups seront permis.

Jackpot revuedelatoile (02)Jackpot nous offre une vision réaliste du mariage.

Joy et Jack font semblant d’être heureux au début de leur union, ils ne couchent pas ensemble, ils apprennent que pour s’entendre il faut faire des compromis, ils se cachent leur secret respectif, et ils se manipulent. Joy pense toujours à son ex, Jack est égoïste. Malgré tout, ils sont heureux d’être ensemble. Joy apprend qu’être elle-même et lâcher prise est la clef de son bonheur, et Jack prend confiance en lui et mène ses projets à terme. En essayant de se détruire l’un et l’autre, ils finissent en fait par se construire eux-mêmes. Ils n’essaient pas à tout prix de se plaire, du coup, ils restent authentiques.

Jackpot revuedelatoile (03)Si j’aime autant ce film, c’est parce que j’y vois une véritable réflexion et métaphore sur la vie à deux.

En soit, les jeunes couples se marient souvent sans se connaître. Comme le dit l’adage « l’amour rend aveugle, le mariage lui rend la vue » : on ne découvre la personne avec qui l’on est qu’au moment où l’on s’investit avec, que ce soit sur le plan humain, affectif ou financier. L’Amour éprouvé avant le mariage serait donc à l’image d’une soirée trop arrosée : on s’amuse, il n’y a que les bons côtés. Le mariage, quant à lui, est à l’image d’un lendemain de cuite.  Le/la partenaire de la vie quotidienne a un autre visage que celui-celle que l’on voit pendant les bons moments. C’est même déroutant : en vivant avec quelqu’un que l’on aime, on a l’impression que l’on est tombé-e amoureux-se d’une autre personne.

Ce que nous montre ce film, c’est que s’unir avec une personne, c’est épouser ses bons comme ses mauvais côtés et faire des efforts pour que le couple fonctionne. La morale de cette histoire d’Amour, c’est qu’en acceptant de donner le pire de soi-même à l’autre, on peut en tirer le meilleur.

Suis-nous sur Twitter ici

Aime notre page Facebook ici

2 Replies to “Pourquoi Jackpot de Tom Vaughan n’est pas un navet ?”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :