Revue de la Toile

A la découverte d’une véritable pépite sur YouTube « Hold the Lines : Operation Cobra »

Scroll down to content

Mettez ces petits bonhommes jaunes – loupé, ce ne sont pas les Simpsons – que sont les LEGO dans une marmite avec un bon vieux James Bond, ajoutez une pincée de références pop-culture, une grosse louche de travail bien ficelé, et vous obtenez Hold the Lines : OPERATION COBRA.

18838800_1711279942246237_2322690161745548791_n

Mais qu’est-ce que c’est que ce court-métrage ?

« Hold the Lines : Operation Cobra » est un court métrage d’animation, un action-movie LEGO mettant en scène ces petits bonhommes jaunes durant un court métrage d’action digne des James Bond ou autre Mission Impossible.

La critique ! La critique !

La première chose qui m’a frappé quand j’ai vu HTL : Opération Cobra, c’est la qualité de réalisation. En effet, on a affaire à un véritable travail de pro. L’ensemble de l’animation est très soigné et on voit littéralement les personnages prendre vie durant ce court métrage. Bien sûr, les mauvaises langues pourraient comparer avec le film La Grande Aventure Lego ou encore Lego Batman le film sortis respectivement en 2014 et 2017 dans nos salles obscures ; mais je leur répondrais simplement que le budget alloué à ces deux longs métrages étaient totalement différents et presque extravagants pour pouvoir les comparer au court-métrage dont on parle ici.

Côté scénario, on est face à un schéma assez classique de film d’action, bien que le film soit extrêmement bien rythmé : on est totalement suspendu à l’action durant les vingt minutes que dure ce court métrage.

L’autre force de HTL : Operation Cobra, ce sont les personnages. Bien qu’ils soient faits de Lego et objectivement inanimés, on s’y attache terriblement vite. Le « cast » se compose de trois héros, chacun avec une manière de parler et un caractère qui lui est propre. Du côté des méchants, nous avons affaire à un « bad guy » des familles comme on en fait plus, qui ressemble franchement à un certain taré moustachu bien connu.

J’aurai trop peur de vous gâcher le plaisir en vous en racontant trop, alors je me contenterai de vous donner mon ressenti. On a l’impression – totalement jouissive — de jouer à un jeu d’arcade : on adore le côté rétro, classique, qu’on adorait en étant plus jeune, mais, qui a un véritable effet rafraichissant aujourd’hui.

Par ailleurs, ce film s’appuie sur un héritage solide : celui du cinéma et de la pop-culture. Les « easter-eggs » sont nombreux et même si j’en ai trouvé pas mal – coucou, cri de Wilhem — je pense en avoir raté un certain nombre.

Pour ce qui est de la bande son, elle colle parfaitement à l’ambiance que l’auteur cherche à donner à ce court métrage, on est dedans du début à la fin.

Enfin, le court métrage esquive la parodie bas de gamme pour se créer son identité propre, et je crois que c’est ça qui le rend si agréable à regarder. Comme je l’ai dit un plus haut, je n’ai pas décroché une seule seconde.

19417404_1745215478852683_4180394558364147805_o.png

Parlons un peu de l’auteur

Hadrien Besse est un passionné d’écriture et de cinéma qui court les festivals aux quatre coins de la France. Travaillant dans la communication en Free-lance ou auprès d’agences depuis 2012, il opère en tant que réalisateur, chef opérateur et/ou monteur. Il monte et réalise des courts métrages depuis quelques temps, et dit lui même qu’il développe un attrait prononcé pour l’animation. Notons également que « Hold the Lines : operation cobra » a été sélectionné dans la liste des favoris pour le Cannes Festival Shortfilm Corner 2017.

Finish him!

Vous l’avez compris, à mes yeux « Hold the Lines : Opeation Cobra » est une véritable pépite que je ne peux que vous inciter à aller voir de toute urgence, que vous soyez fan comme moi de LEGO, de film d’animation ou plus simplement d’action !

Pas besoin de chercher, voici le lien vers le court métrage, pensez à mettre un petit pouce bleu si vous avez aimé 🙂

N’hésitez surtout pas à me donner votre avis sur ce court métrage dans les commentaires de l’article ou bien sur le réseau du petit oiseau bleu @AntoineJourdon

Et si vous voulez en savoir plus sur l’auteur : https://www.hadrienbesse.com/

A très vite les étoilés !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :