Revue de la Toile

Mariye, autrice de potterfictions à succès !

Scroll down to content

Mariye a écrit trois fanfictions, dont deux cumulent à ce jour plus de 15 000 vues et 380 commentaires chacune. Une plume talentueuse à découvrir.

Mariye autrice de potterfictions à succès revuedelatoile (01)
Drarry de karinazig

1) Qui se cache derrière le pseudo de Mariye ? 

Cela peut paraître absolument incroyable mais mon véritable prénom est Marie. Je sais, c’est fou. Quand je me suis inscrite sur Harry Potter fanfiction (il y a bien longtemps (6 ans, quand même), le pseudo « Marie » était déjà pris (ouais… logique). Je ne voulais pas d’un truc du genre Marie1611 ou Mariedu69… Bref, voilà pourquoi « Mariye ».

Je suis une jeune femme de 34 ans (bientôt 35 -oui, de moins en moins jeune, quoi…-), j’ai un boulot sympa, mais peu passionnant et pas mal de temps libre. Je suis rêveuse et psychorigide. Oui, c’est un cocktail détonnant mais les deux sont possibles.

Après avoir lu les 7 Harry Potter, je me suis vraiment sentie frustrée. J’en voulais plus. Je voulais savoir ce qu’il s’était passé pour nos héros après les aventures contées par JKR [*ndlr : J.K. Rowling, l’autrice d’Harry Potter]. Je ne connaissais pas le principe de la fanfiction et en cherchant des textes amateurs qui pourraient assouvir mon manque, je suis tombée sur HPf [*ndlr : le site Harry Potter Fanfiction]. J’ai commencé à lire une saga de fanfics qui relatait exactement ce que je ce que je cherchais : le vide intersidéral entre le dernier chapitre et l’épilogue des Reliques de la mort. C’était plutôt bien écrit et fidèle à l’idée que j’avais des événements.

Impossible de ne pas trouver son bonheur sur ce site. Il y en a pour tous les goûts. Je suis assez exigeante sur l’orthographe et la syntaxe. S’il faut que je remette les mots dans l’ordre pour comprendre une phrase ,ou si je dois deviner le mot qu’a réellement voulu employer l’auteur, je ne lis pas. Je suis bien consciente qu’il s’agit de textes amateurs et j’ai quand même un seuil minimal de tolérance. J’ai lu des fanfics dont la qualité d’écriture était médiocre, mais l’histoire ou les personnages suffisaient à faire oublier le reste.

2) Depuis quand écris-tu ? 

Après avoir parcouru en long, en large et en travers le site HPf et y avoir écumé un certain nombre de fictions pendant plusieurs années, principalement sur l’époque de Maraudeurs (époque des parents d’Harry), je me suis enfin lancée. J’ai écrit ma version de la rencontre de James et Lily Potter. C’était il y a quatre ans. Ce n’était pas très bon. Pas suffisamment développé et, à l’époque, je ne prenais pas vraiment de plaisir à communiquer avec mes lecteurs. Je répondais succinctement aux commentaires que l’on me laissait et l’expérience m’a laissé sur ma faim.

Il y a environ 2 ans et demi, j’ai retenté l’expérience avec une fic que je n’ai même pas laissée sur le site. Je ne lui ai jamais trouvé de fin et elle était très mauvaise. C’est en écrivant celle-ci que m’est venue l’idée d’une histoire sur la « Next Gen ». L’idée d’un jeune garçon, ami du fils d’Harry Potter et de sa bande de potes. J’ai écrit le premier chapitre de Secrets, Désirs et Complications et l’ai publié avant même de savoir quel genre d’aventure j’allais lui faire vivre. Mes perso se sont façonnés au fur et à mesure. L’histoire également. SDC n’est pas une excellente fic en termes de qualité d’écriture. Il y a des fautes et des incohérences. C’est le risque lorsqu’on écrit et publie les chapitres avant de les avoir tous rédigés.

Une fanfic, n’est pas un roman. Ça pourrait l’être mais publier en cours d’écriture, c’est le jeu et ça permet de voir les réactions, espoirs et théories des lecteurs. Parfois, ils m’ont même influencée.

Pour moi, l’écriture était vraiment un loisir. Je me suis beaucoup amusée. Il y a un an, j’ai commencé ce qui devait être une petite fic de quelques chapitres sur une histoire d’amour entre Drago Malefoy et Rose Weasley (la fille aînée de Ron et d’Hermione). De six ou sept chapitres envisagés, j’en ai écrit vingt-sept. C’est aussi ça, l’effet fanfic. Je me suis laissé embarquer dans l’aventure avec mes lecteurs. Recevoir des commentaires devient une drogue. En y répondant, on créait des liens avec les lecteurs.

Mariye autrice de potterfictions à succès revuedelatoile (03=
Two ravens and a Slytherin (inconnu)

3) Tu écris principalement des fanfictions sur la « Next Gen », les enfants d’Harry Potter, Hermione Granger, Ron Weasley et tous les autres, pourquoi ? 

Comme je l’ai dit plus haut, ma première fic traitait de la génération avant Harry. Les deux secondes sont effectivement sur la « Next Gen ». Je suis une aficionado du canon, à savoir l’histoire telle que JKR l’a écrite. Je n’ai rien à modifier ou à imaginer sur la période que couvre la saga originelle. Écrire sur l’aire d’avant ou d’après, me laisse de la liberté et j’attache beaucoup d’importance au fait que mes fics puissent s’intégrer à la « véritable » histoire d’Harry Potter (j’avais prévenu que j’étais psychorigide). C’est pour la liberté que ça me laisse que j’écris sur la « Next Gen ». Les persos n’ont pas été développés par JKR et je peux donc imaginer tout un panel de personnalités, de tempéraments et d’histoires.

4) Une de tes fanfictions, Secrets, Désirs et Complications, a été gratifiée par le titre de sélection du mois sur le site Harry Potter Fanfiction. En quoi cela a-t-il influencé ton écriture ? 

Ma fic Secrets, Désirs et Complications a reçu cette distinction il y a quelques mois. J’avais déjà achevé l’écriture ainsi que celle de ma fic suivante. Il n’y a donc pas eu d’influence sur mon écriture. De toute façon, pour moi, la plus belle distinction, ce sont les compliments et l’enthousiasme de mes lecteurs dans les commentaires qu’ils me laissent.

Mariye autrice de potterfictions à succès revuedelatoile (02)
Draco Malfoy and Rose Weasley de AnastasiaMantihora.deviantart.com

5) Quelles sont tes sources d’inspiration pour la fiction Un point c’est toi, qui relate les aventures amoureuses de Rose Weasley et Drago Malefoy ? 

Dans Un point c’est toi ! j’ai imaginé une histoire d’amour entre deux personnes que vingt-six ans séparent. Mais pas seulement. Leurs familles sont également opposées sur bien des points, leurs parents ont été ennemis pendant leur scolarité et dépendaient de deux clans opposés pendant la guerre contre les forces du mal. Dans les romans, Drago représente la couardise, la perfidie et la mesquinerie. Rose, elle, est la fille de deux héros meilleurs amis du Héros. Tout les oppose.

Je trouvais amusant de traiter d’un tabou social réel agrémenté des difficultés liées à l’univers d’Harry Potter. Avant tout, je voulais écrire une vraie romance avec de vraies complications. Mon objectif principal étant de rendre le tout le plus crédible possible. Et surtout, surtout je ne voulais pas tomber dans le lourdingue avec une histoire purement sexuelle entre un vieux pervers et une petite allumeuse. Je voulais écrire une belle histoire. Ça, c’est pour le fond.

Pour la forme, j’y suis allée complètement à l’instinct. Je suis partie d’un point précis de leur relation et ai ensuite narré leur passé (comment ils en étaient arrivés là) puis leur « présent » (ce qui a découlé de leur relation passée). Dans chaque chapitre (ou presque), il y a une partie « flash-back » et une partie « présent ». Je n’avais pas prévu d’écrire toute la fic de cette façon mais en demandant l’avis de mes lecteurs, c’est le mode de narration qui semblait le plus plaire. Finalement, c’était également très agréable à écrire.

Mon rythme de publication était assez soutenu. Un peu plus d’un chapitre par semaine. Si bien que pendant environ cinq mois, j’avais l’impression de vivre avec Rose et Drago. J’en rêvais la nuit. A n’importe quel moment de la journée, je pouvais avoir une idée en voyant ou entendant un truc pourtant anodin. Alors, je m’envoyais un e-mail à  moi-même pour ne pas oublier. Trois autres auteures du site HPfanfictions lisaient mes textes avant publication pour m’aider à éradiquer un maximum de fautes d’orthographe et éviter certaines incohérences ou répétitions. Il n’était pas rare que nous ayons des conversations où je leur demandais leurs avis sur tel ou tel aspect de l’histoire.

J’ai plusieurs fois eu besoin d’elles pour me « débloquer » sur une idée que j’avais ou un sujet que je voulais aborder mais que je ne savais pas comment amener. Dans mon histoire, je parle d’un couple intergénérationnel mais également de l’homosexualité et je voulais ne choquer personne en décrivant les pensées de mes différents personnages. Traiter de ce genre de sujet me tenait à cœur, mais je ne voulais pas donner l’impression de défendre une idée plutôt qu’une autre. Ce n’est pas mon rôle. Si je voulais m’engager dans une cause sociale ou politique, je ne le ferais pas en écrivant des fanfics. Ça, c’est un loisir, un plaisir même et je préfère garder un ce côté superficiel et léger de divertissement.

UPCT d’Un point c’est toi, réalisée par Claravictoria.

6) Quelles sont tes auteur-trice-s et tes fanfictions préférées ? 

 Mes autrices de fanfictions préférés sont :

– Kana94, qui écrit exclusivement sur le couple James & Lily. Ces histoires sont toujours bien menées, bien écrites et passionnantes.

Chalusse, qui écrit principalement des Dramione mais qui a également créé un personnage exceptionnel, plus ou moins à son image. Son talent et son imagination ne semblent avoir aucune limite. Sa première fic (Me Sauveras-tu ?) est une romance tout en nuance et en subtilité. Mais elle excelle également dans la parodie burlesque et dans la comédie légère. Je ne me lasse jamais de découvrir ce que son esprit inventif nous offre.

Mes fanfictions préférées sont celles de ces deux autrices mais également 23 ans plus tard de Claravictoria qui est dotée d’une imagination débordante. J’aime aussi Tout au bord du monde de Melody.

Pour qu’une fic me plaise il faut que l’écriture soit soignée, que l’intrigue soit crédible et que les personnages soient attachants.

7) Quels sont tes auteur-trice-s, tes films et tes séries préférées ? 

 Cela peut paraître surprenant mais je ne suis pas une grande lectrice. Disons que dans les quelques livres que j’ai lu mes préférés sontDracula de Bram Stoker, 1984 de George Orwell, la saga Harry Potter (évidemment !) et Shining de Stephen King. J’ai lu toute sorte de styles, mais il semblerait que le fantastique soit mon préféré. Cependant, il n’y a pas d’auteur que j’aime plus qu’un autre. C’est une œuvre précise qui me plaît, pas nécessairement le style de l’auteur.

Je suis une grande fan des films de Tim Burton, mon favori est Big Fish. J’apprécie beaucoup les drames à l’image de Légende d’automne ou Brokeback Mountain. J’aime aussi les films d’horreur, en général.

Je suis sérievore. De tous les genres, de tous les formats, de toutes les époques et de tous les sujets… Si j’accroche à une série, je peux regarder jusqu’à six épisodes par jour jusqu’à avoir épuisé tout ce qui est sorti. C’est ainsi que j’ai littéralement adoré The Walking Dead, Game of Thrones mais aussi The Killing, Bates Motel… Bref, j’aime de tout.

8) Quels sont tes projets d’écriture à venir ?

Je suis en train d’écrire une petite fic de quelques chapitres avec Chalusse. C’est un petit texte humoristique que nous écrivons à quatre mains mais il est difficile de coordonner nos emplois du temps.

J’ai écrit à un moment où j’avais beaucoup de temps libre. Aujourd’hui, j’en ai moins.

La publication de fanfic était un réel plaisir, mais ce n’était qu’un loisir. J’aime l’interaction avec les lecteurs, la communication. Mais je ne me sens pas l’âme d’un écrivain. Un jour, si l’imagination me revient, peut-être que je me relancerais dans l’aventure fanfictionnale mais pour le moment, je n’ai aucun projet d’écriture.

Le compte de Mariye : ici

Suis-nous sur Twitter ici

Aime notre page Facebook ici

One Reply to “Mariye, autrice de potterfictions à succès !”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :