Revue de la Toile

Gaëtan Delaleu, l’un des acteurs principaux de la web-série Ulysse, a accepté de répondre à nos questions ! Il nous livre son parcours et ses projets, mais aussi des anecdotes sur le tournage de la web-série.

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (01)
Photo du tournage de la web-série Ulysse

Il est 15h55, heure de Paris et je traîne sur facebook en pyjama j’attends avec impatience l’appel en visio de Gaëtan Delaleu. Grande fan de la web-série Ulysse, il me taraude de lui poser bon nombre de questions, notamment sur sa performance que j’ai véritablement adorée. Gaëtan me contacte et nous commençons l’interview. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, je lui demande de se présenter :

« Je m’appelle Gaëtan et je suis comédien et viens du nord Pas de Calais, près de Lens. On a une équipe de foot qui a fait quelques petits trucs. Je suis arrivé à Paris il y a une dizaine d’années, avant j’ai été diplômé du Conservatoire d’Arts Dramatiques d’Arras. Arras, c’est la ville où est né Robespierre, ils en sont très fiers. En sortant du conservatoire, je me suis dit qu’il fallait aller à Paris car c’est là qu’il y a le plus de boulot. Je suis arrivé à Paris, j’ai assisté aux cours Florent, et je ne connaissais personne. C’est là-bas que j’ai rencontré Gabriel [*Ndlr : Gabriel Fost, l’interprète d’Ulysse]. C’était une grosse école. J’ai été diplômé en 2008 ou 2009, depuis j’essaie de vivre de ma passion. »

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (02)

De la formation de comédien à la comédie 

Il poursuit en me décrivant son parcours : « Quand j’étais dans le Nord, je faisais beaucoup de théâtre. Quand je suis arrivé à Paris, je voulais aussi tourner. Pour moi le métier de comédien, c’est jouer la comédie. Au théâtre et au cinéma, tu ne joues pas de la même façon, mais tu fais la même chose : tu joues un personnage. Gabriel m’a dit un jour qu’il y avait une possibilité de faire une web-série. Je venais de faire une pub pour CIC, et j’étais heureux de l’avoir tournée. » Pub que vous pouvez consulter ici. Cadeau. « J’ai rencontré Nico [*Ndlr : Nicolas Nedellec, showrunner d’Ulysse] qui m’a parlé de la web-série. En parallèle, j’ai fait quelques pubs, du théâtre ».

La formation de Gaëtan Delaleu

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (03)Je l’interroge maintenant sur sa formation en tant que comédien. Le cours Florent sont réputés à Paris, mais aussi dans d’autres villes française, tout comme le sont les cours au conservatoire. Je lui demande pourquoi il a continué sa formation au cours Florent, après sa formation au conservatoire : « Au conservatoire j’ai acquis des bases assez solides, car on avait un prof qui insistait beaucoup sur la technique. Un prof à l’ancienne. On avait une formation complète : danse, chant, cirque, c’était sous forme de petits stages. J’ai vu que le métier de comédien était très large en fait, on ne fait pas que jouer la comédie. J’ai acquis des bases solides au conservatoire, et Florent m’a appris la réalité du métier : beaucoup de candidats, peu d’élus. Quand tu postules à 10 castings, on va te répondre deux fois. Une fois que tu y es, il y a encore 60 personnes. On doit être validé par plusieurs personnes : producteurs, directeur-trice de castings, réalisateurs… Florent m’a permis d’affronter le métier. »

Les débuts de Gaëtan Delaleu dans la web-série Ulysse

Après avoir évoqué son parcours, nous revenons sur ses débuts dans la web-série Ulysse :

« La première fois que j’ai rencontré Nicolas Nedellec, il m’a parlé un peu du personnage de Charlie, et il m’a tout de suite dit que c’était un personnage ambigu. Il m’a raconté ce qui lui était arrivé, ce qui paraissait être, et ce qu’il était vraiment. Le seul truc qu’il ne m’avait pas dit, c’était ce qu’il advenait du personnage dans le futur. Je l’ai découvert en lisant différents scénarii lors de deuxième partie de saison 1. Durant la totalité de la partie 2012 jusqu’à la fin de la saison 2, nous les comédiens, on savait la trame principale. On savait ce qui allait arriver à Charlie, Ulysse, Marie-Madeleine et Nora. »

Charlie : un personnage à construire

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (04)Nous parlons ensuite de son travail, en tant que comédien, sur le personnage de Charlie : « En fait le pour personnage de Charlie, à la base Nico avait un archétype en tête, mais il nous a toujours laissé libres d’adapter le texte. Pour lui, le texte était une idée et tant que l’idée qu’on proposait lui plaisait ça lui allait. » Je lui demande ensuite comment il a fait pour porter l’ambiguïté du personnage à l’écran : « Il y a certains moments dans le texte, dans la scène, qui permettait d’être ambigu. Dans les premiers épisodes, il y a une phrase qui vend la mèche : c’est celle où Ulysse commence à parler de son boulot. Charlie enchaîne en parlant de son boulot. Les changements de discussions n’étaient pas là pour rien.

Le spectateur voit le personnage évoluer et se fait son film au fil des épisodes. A partir de la saison 2, tu sais ce qu’il se cache derrière « le boulot ». Au final, c’est parce que Charlie est ultra sympa, que la révélation est d’autant plus prenante. Il y a eu deux trois personnes qui m’avait dit : « Je le savais ! Je suis un sacheur je savais. », qui avaient compris cette ambiguïté. »

Ulysse : à quand la fin ?

Je l’interroge sur la fin de la web-série, car nous, fans derrière nos écrans, nous l’attendons ! Alors, que se passe-t-il ? : « La saison 3, ça reprend 6 mois ou un 1 an après le final de saison 2. L’équipe voulait développer le voyage avec Acus et Ulysse. Elle renverrait au début de la saison 1, mais il y a aurait une ellipse, un peu comme en début de saison 2, qui montre l’entraînement d’Ulysse qui dure quelques mois, mais qui passe en quelques minutes. A l’arrivée, Charlie est encore pire, et je ne sais pas si ça va mal finir ou pas pour lui. La fin, je ne la connais pas. » Il nous faudra donc la lire. Damned ! J’aurais essayé.

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (05)
Photo exclusive du tournage : l’équipe et les acteurs

Le tournage d’Ulysse : un moment convivial

Je lui demande ensuite comment se déroule le tournage d’une telle web-série : « Dans les tournages qui sont semi-pros comme Ulysse, -pas vraiment de l’amateurisme, car tout le monde sait ce qu’il fait, mais tout le monde n’a pas de fiche de paye-, t’as souvent ce côté artisanal, mais ça se passe bien. Nico et Emilien [*Ndlr : Emilien Paron, deuxième showrunner] sont assez complémentaires. Ils découvraient ce que c’était un tournage un peu pro, Arnaud Huck [*Ndlr : assistant réalisateur] lui était formé à ça. Le cadre était sympa mais professionnel, tout le monde s’est bien entendu sur le tournage.  »

« On était comme une bande de copains, le tournage se passait dans une bonne ambiance. Faire des web-séries, c’est sympa, ça se passe toujours bien. Ulysse ça a mis du temps à se faire car ils voulaient faire les choses bien. On a tourné les 2 saisons en 5 ans. »

Un tournage dans les Yvelines ! 

Ayant grandi près de Versailles, j’ai reconnu les décors de la ville, bien que le château n’apparaisse jamais. Les scènes ont-elles toutes été filmées dans la ville du Roi Soleil ? : «  95% des scènes ont été tournées à Versailles, et on est allés à la campagne pour la deuxième partie de la saison 2. Les scènes dans le hangar de la fin de la saison 2 ont été tournées à Bois-Colombes. Pour le château des Payns, c’est dans le 78, plus vers Chatoux [*Ndlr : la campagne profonde, très profonde des Yvelines, mais très jolie]. C’était impossible de montrer le château de Versailles, car une partie est privatisée. Du coup on a tourné dans une rue près du château, mais on ne montre jamais le château ! »

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (06)
Photo exclusive du tournage de la web-série Ulysse : Charlotte Hervieux et Gaëtan Delaleu

Web-série Ulysse : des anecdotes de tournage ! 

Je croyais que nous allions conclure. Mais en fait, non. Nous avons continué à bavasser très agréablement, et Gaëtan m’a livré beaucoup d’anecdotes. Il m’a notamment expliqué que son chien et sa copine avaient participé au tournage, et qu’il était à l’origine de l’intégration de Léonie à l’équipe : « Au final, c’est cool j’espère qu’on fera d’autres projets tous ensemble avec tout l’équipe ! Je n’ai eu qu’une seule scène avec Léonie [*Ndlr : Léonie Guiguen, l’interprète de Léonie], et j’ai insisté. Quand j’ai fini mes années à Florent, je donnais des cours dans cette école, mais aux ados. Et dans une de mes classes, il y a avait une jeune fille de 15 ans, c’était Léonie. Lorsqu’on commence à tourner, Nico me dit : « il me faudrait des ados ». Donc il y a pas mal de mes anciens élèves qui sont dans l’orphelinat. Au début, Léonie a été prise pour tourner un épisode ou deux, et puis son rôle a grossi au fil des saisons. »

Il me révèle aussi qu’il n’a pas tourné avec tous les acteurs, mais qu’à chaque fois que l’un des personnages principaux le rencontrait, il lui arrivait malheur : « Je suis Jean-Michel la poisse de la série, tous les personnages que je rencontre il leur arrive une couille. » Tout simplement.

Le chien et la copine de Gaëtan Delaleu dans le champ de la caméra 

Entretien avec Gaëtan Delaleu revuedelatoile (07)Gaëtan Delaleu poursuit : « Au moment où Nico m’envoie le scénario de l’épisode 6, il me dit : « ce serait cool que ta chérie fasse la serveuse » et du coup je lui ai demandé, et elle m’a répondu : « Ouais, pourquoi pas. » On a un petit chien qui avait entre 6 et 8 mois à l’époque. Et mon chien a été sur pas mal de tournages d’Ulysse, et il était à Nanterre quand Fitz arrive.

J’avais insisté, pour que, quand les militaires entrent, ce soit mon chien qu’on voit à l’écran. Ça aurait pu donner un truc du genre : « Quoi ? Fitz a un chien ? », un moment absurde dans un moment de drama. Durant le tournage alors qu’on filmait une scène, ma nana s’est retrouvée à promener le chien, et du coup il s’est retrouvé dans la web-série. Elle était dans le champ de la caméra. C’était cool parce que tout le monde jouait avec mon chien. C’était drôle de voir Nico, un grand machin d’1m90, jouer avec un petit chien. »

Des fans passionnés

Sur le fil de la discussion, nous parlons du succès de la web-série, dont le premier épisode cumule 143 553 à l’heure où je rédige cet article, et la chaîne, plus de 16 000 abonnés. « On est montés jusqu’à 20 000 », m’explique Gaëtan Delaleu. « A aucun moment, on ne pensait qu’il y avait des gens passionnés et bienveillants qui chercheraient des indices dans les épisodes pour dérouler le fil de l’intrigue. Un de nos fans a même trouvé qui était Ulysse en passant une des séquences plans par plans. On a du menacer des fans de ne rien révéler. » L’engouement, lors des conventions, l’a aussi beaucoup touché : 

«  Des gens qui sont contents de te voir parce que ton personnage les a fait marrer dans un épisode, c’est étrange, mais c’est agréable. Une fan a même pleuré en rencontrant Gabriel. On ne fait plus de conventions, mais la dernière, mais c’était sympa. Ce que j’espère, mais je pense que ce sera oublié, c’est que les gens qui vu la web-série l’apprécieront et s’en souviendront comme les gens qui te disent : « How I met Your Mother, c’était sympa. »

L’après Ulysse : des nouveaux projets en perspective pour tous !

Entretien avec Gaëtan DelaleuL’après Ulysse, Gaëtan Delaleu l’envisage avec optimisme : « Chacun de nous fera son chemin, pour pouvoir faire sa carrière, pour avoir un travail plus constant. On le fera ensemble ou chacun de son côté. Qui sait, si un jour si il y en a un ou deux qui seront connus, ils sortiront les vidéos dans les entrailles de Youtube. » Ou une pub CIC.

« Emilien a fait sa propre web-série, produite par studio 4 et rose mécanique, qui ont notamment produit Hercorp ou Le visiteur du Futur. Du coup, il a écrit sa web-série qui s’appelle Preview qu’on a tournée en début d’année, j’ai tourné avec Charlotte [*Ndlr : Charlotte Hervieux, interprète de Marie-Madeleine, surnommée MM’s dans la série], Antoine Dechelette qui était chef opérateur son, et toute l’équipe d’Ulysse a fait une petite apparition dans Preview. J’ai revu Aubry qui faisait le gars à qui Benoît [*Ndlr : Benoît Lemaire, interprète de Ted] vend un jeu vidéo pourri, Léonie, mais je ne l’ai pas croisée depuis. Le spectacle de La famille Adams dans lequel joue Charlotte est très très bien. C’est une comédie musicale pour tous les âges. Cette année, au mois de juin, j’ai tourné une pub pour Mercédès.  »

Fichier 1

Suis-nous sur Twitter ici

Aime notre page Facebook ici

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :