[Parodie] Hermione Granger, une perverse manipulatrice ?

J’ai toujours respecté les salopards personnes qui arrivent à se hisser au sommet à la sueur du front des autres de leur front ! Dans l’ordre, il y a Hitler, Palpatine, Sarumane, Voldemort et surtout Hermione Granger. Pourquoi Hermione Granger ? Car c’est la plus grande arriviste que j’ai eu l’honneur de croiser dans toutes mes pérégrinations littéraires.

Mais pourquoi me direz-vous ? L’explication est simple. Tout au long des romans, Hermione prouve à de nombreuses occasions son désir de puissance et sa soif de pouvoir… Vous ne l’aviez-pas vu ? Petit tour d’horizon de ses manigances tomes par tomes !

Censure de la photo réalisée grâce au concours du FLOUTIX 2000 des frères Weasley. Merci à Rita SKEETER pour le travail de recherche documentaire.

C’est parti pour le tome 1 :

Pour commencer, dans le tome 1, on apprend que celle-ci est la fille de deux moldus (non-sorciers). Ensuite, elle nous est dépeinte comme une jeune fille ayant lu TOUS les livres relatifs à la magie de première année. Il lui aurait fallu peu près un mois… Bon déjà, soit la gamine a vraiment une vie de merde pour lire, assimiler et apprendre par cœur TOUS les livres à sa disposition en un mois. Et je ne parle pas de format J’aime Lire mais du format putain de traité de médecine en 6 volumes. Soit elle a une idée derrière la tête ! Elle nous est décrite comme venant d’une famille aimante et étant plutôt équilibrée mentalement… Même les surdoués ne font pas ça ! Bref, elle a un truc derrière la tête, c’est sûr !

Ensuite, profitant de l’excuse de chercher un crapaud disparu, il est étonnant que la seule place dans le train qu’elle trouve soit BIEN EVIDEMMENT celle à côté du survivant. La star ultra-connue du bahut… Elle le reconnait au premier coup d’œil. Et elle lui taille le bout de gras de suite. Puis, elle en profite bien entendu, comme gage pour sceller une amitié profitable pour sa réputation, pour « réparer » les lunettes d’Harry. Ou jeter un sort, voyez ce que vous voulez voir. Quel bon stratagème que d’offrir un présent à un inconnu pour s’attirer ses faveurs… Bon niveau grattage d’amitié OKLM, il y avait déjà Ron qui vampirisait Harry avec des histoires WTF. Il lui parlait d’un sport magique pour attardés mentaux mais bon, quand faut gratter, faut gratter… Et puis le rouquin va bien lui être utile plus tard dans son ascension !

Donc, pour résumer :

  • On s’instruit et on décortique toutes les facettes du monde à conquérir.
  • On se rapproche et on s’immisce dans la vie du people le plus en vue pour se créer une réputation dans le petit monde des sorciers.
  • Et on n’est même pas encore arrivé à POUDLARD….. 2/2 check pour Dark Hermione !

Bon, tout au long du premier trimestre, Hermione tâtonne pour tenter de faire gonfler sa street-cred. Elle fait gatente une technique passive/agressive sur Ron et Harrygner des points à sa maison pour s’attirer les faveurs de ses camarades, ect.

Mais chassez le naturel et il revient au galop ! A tout moment, elle est capable de se victimiser pour faire naître l’empathie. Le meilleur exemple est celui d’Halloween, où faussement blessée par une remarque du rouquin de service, Hermione va « pleurer » dans les toilettes des filles. Avec le secret espoir qu’on vienne écouter ses lamentations. Son absence remarquée au banquet ne fait que renforcer cette simulation d’harcèlement… Le destin fera qu’elle sera mise en situation de « demoiselle en détresse » – tiens, tiens, bizarre. Pour au final aiguiller ses « sauveteurs » sur la technique à adopter pour tuer le troll… Personnellement, j’ai rarement vu un otage donner des directives précise au GIGN lors de leur intervention. Imaginez l’otage dire : « Vous devriez couper le fil rouge plutôt que le bleu, je dis ça, je dis rien. »

De manière providentielle, elle a réussi à se faire « sauver » par le Batman de Poudlard et son Robin roux, et gagner ainsi l’amitié d’Harry Potter! Hermione ou l’art de toujours retomber sur ces pattes !

Tout au long de l’année, afin de renforcer ce lien avec le survivant, elle n’aura de cesse de jouer avec l’inimitié qui lie Harry et Rogue. Elle accuse le maître des potions de divers maux. En allant même jusqu’à foutre le feu à celui-ci lors d’un match de Quidditch alors qu’il tentait de sauver la vie de Harry. De la putasserie de niveau expert, ou je ne m’y connais pas !

De plus, elle guide ses deux larbins acolytes dans les sections interdites de la bibliothèque. Et ce, dans le but que ceux-ci fassent le guet et qu’elle puisse résoudre les énigmes de Dumbledore sans risquer l’heure de colle ou l’exclusion. Bien sûr, elle prend pour prétexte que c’est pour déjouer le complot de ROGUE ! Lors de ces recherches, elle découvre l’existence de la pierre philosophale. Elle n’aura de cesse de chercher à la retrouver pour « la mettre en sécurité ». Habile façon de dire qu’elle souhaite l’acquérir pour son propre usage…

« Utiliser ces méthodes publicitaires pour promouvoir l’usage de la pierre philosophale dans le cadre de ces fonctions de ministre de la Magie, moi ça me rend malade » Auror Kingsley, dans le cadre de la campagne de réélection d’Hermione Granger au poste de ministre de la magie en Août 2024 – Hermione prendra possession de la pierre en septembre 2005 –

Enfin, que dire de la première tentative de récupération de la pierre philosophale par Hermione ?

C’est simple, elle a utilisé ses camarades à son avantage pour presque réussir le cambriolage du siècle à Poudlard ! Elle n’hésitera pas à sacrifier Ron sur l’échiquier puis à donner à Harry les potions, afin que celui-ci trouve la pierre et la lui rapporte lors de la dernière énigme ! Habile car elle s’affranchissait du plus périlleux obstacle afin que cet idiot de Harry fasse le taf à sa place !

Malheureusement, elle ne récupérera pas la pierre lors de sa première année à Poudlard et devra attendre pour prendre le pouvoir…

Voici pour le livre 1, alors passons sans attendre au livre 2 :

Dans ce deuxième tome, Hermione tente de nouvelles stratégies pour gagner en popularité et asseoir sa position au sein de l’établissement scolaire. Outre le fait qu’elle continue à jouer les victimes en prenant TOUTES les remarques à son égard comme des insultes, elle tente surtout de se jouer la carte du racisme ! Et tout le monde n’étant pas Malcom X, c’est un semi-échec !

Toujours accompagnée de ses deux larbins camarades de classe, elle expérimente la création de polynectar. D’ailleurs, elle s’arrange pour foirer son breuvage afin d’éviter de se faire prendre et se faire coller en cas d’échec de l’expérience. On peut voir qu’elle n’hésite pas à UTILISER des sbires à ces propres fins… de là à devenir un génie du mal digne d’un mauvais James Bond, il n’y a qu’un pas…

Après ces épisodes, elle est pétrifiée et s’en est fini pour cette année. Bref, Hermione Granger expérimente et travaille en sous-main à l’élaboration de sa future prise de pouvoir lors de sa seconde année. Elle assoit son emprise sur le survivant et le side-kick roux pour arriver à arriver à retourner ses échecs en victoires. Une année courte, une année de mise en place avant un gros morceau : le prisonnier d’Azkaban !

Passons à l’acte 3 :

Ce tome PROUVE la duplicité de la dite Hermione Granger envers ses « amis »… N’ayons pas peur des mots, dans ce tome, le démon hirsute prouve à plus d’une reprise qu’elle n’a aucune considération envers RON !

Dès son apparition au chaudron baveur, Hermione est assistée d’un chat ! Un chat ! Comme Blofeld dans James Bond ! Comme le docteur Gang dans Inspecteur Gadget ! Ou comme un bon gros méchant d’Austin Power, elle se balade avec un chat et des sbires…CQFD ! Un chat dressé qui n’aura de cesse que de vouloir TUER sauvagement l’animal fétiche de son « ami » Ron… Qui fait ça à ces proches ? Personne, si ce n’est un esprit malade, bref…

Tout est dit dans cette photo, le chat, le pouvoir, le mal !

Arrivée à Poudlard, et sachant pertinemment qu’en prenant TOUTES les options de cours disponibles, elle ne pourrait les assurer tous en même temps, elle se fait remettre un retourneur de temps ! Était-elle au courant de l’existence d’un tel objet AVANT de faire ce choix ? Je pense (c’est un avis personnel) que quand on se documente aussi exhaustivement qu’elle sur le monde magique, ce détail n’est pas laissé au hasard ! D’ailleurs, elle gardera cette info secrète auprès de ses « amis ». Harry lui avait déjà partagé son secret concernant la cape d’invisibilité… Pas très réciproque l’amitié mademoiselle Hermione Granger !

Pas plus que la tentative de faire confisquer les cadeaux de Noël d’Harry  car elle est jalouse du balai tout neuf de ce dernier.

Elle tente une technique passive/agressive sur Ron et Harry pour saper leur libre arbitre et mieux les contrôler… habile de sa part ! Pendant cette année, elle tente un coup de pub PETA ! Elle prend la défense d’un animal magique condamné pour prouver à tous sa bonté et sa bienveillance. Là encore, coup d’épée dans l’eau car le bestiau sera condamné à mort mais s’échappera… Encore un exploit dont elle s’attribuera les mérites.

Hermione Granger étant mineure à l’époque, elle n’est pas allée au bout de l’argumentaire « plutôt à poil qu’en fourrure »… mais on peut voir qu’elle jouait déjà de son physique avantageux pour faire passer sa propagande VEGAN !

Enfin, et en vrac, elle agressera Drago Malfoy, attaquera un professeur, aidera à la fuite d’un fugitif et laissera s’échapper un complice de meurtre. Elle utilisera de façon abusive du retourneur de temps et recevra pour ces méfaits… Des félicitations de la part d’un directeur d’école/docteur en Sorcellerie/enchanteur-en-chef/manitou suprême de la Confédération internationale des Mages et Sorciers/récipiendaire de l’Ordre de Merlin 1re classe visiblement cumulard peu scrupuleux sur la législation…

En bref, cette année lui permettra d’apprendre une bonne leçon : avec un bon relationnel et un réseau politico-fiancio-magique assez important, on peut délibérément VIOLER la loi et s’en tirer avec les honneurs ! Par ailleurs, c’est une leçon qu’elle mettre en application plus tard dans son plan de domination du monde magique…

Cette chronique se poursuivra bientôt avec l’analyse des tomes 4/5/6 et une conclusion sur le tome 7 et l’époque ultérieure aux romans !

Suis-nous sur Twitter ici

Aime notre page Facebook ici

Une réponse sur “[Parodie] Hermione Granger, une perverse manipulatrice ?”

Laisser un commentaire