Critique de : Mob Psycho 100

Amy commente cette semaine une nouvelle série animée, tirée d’un manga à succès. On change encore une fois de style pour un monde plein d’esprits, de pouvoirs télékynesistes et autres étrangetés. Bienvenue dans un monde créé par ONE : Mob Psycho 100

Salut les accros de la Toile, c’est Amy ! Celle qui vous donne son avis sur les séries et, surtout, qui critique. Cette semaine, un petit anim japonais fort sympathique pour lequel nous pouvons remercier mon petit frère. En effet, c’est mon frère préféré -le seul en fait- qui me l’a conseillé… et comme je ne peux rien lui refuser – le filou ! – je m’y suis mise… BIEN M’EN A PRIS. Maintenant, c’est parti pour la critique de Mob Psycho 100.

Etoiles, Critiques & Bagatelles - Mob Psycho 100, RevueDeLaToile (03)
Mob Psycho 100 la critique

Synopsis Mob Psycho 100 :

Mob est le surnom du héro (Shigeo). Élève de quatrième, il a de très puissant pouvoir de télékinésie. Sa puissance l’effraie depuis qu’il a blessé des enfants lorsqu’il était plus jeune. Depuis, il rechigne à utiliser ses pouvoirs, se renfermant sur lui depuis. Ce n’est pas sans conséquence puisqu’il est isolé de tous. Ses seuls alliés sont son mentor et son frère.

Mon avis pas du tout objectif de Mob Psycho 100 

N’étant pas DU TOUT une spécialiste des mangas, je vais m’en tenir à ce que j’en ai perçu. Par conséquent, ce sera un avis complètement amateur et je serais ravie d’avoir l’avis de connaisseurs ! Ceci étant dit, je ne suis vraiment pas fan des mangas. Toutefois, ce concept m’a vraiment captivée. Le héros a un pouvoir totalement démentiel mais le rejette. D’habitude, je n’aime pas ce genre d’histoire. Celles dans lesquelles le héros doit être humain, proche de n’importe qui et blablabla. Pff… ça me gave. Là, non. Retour au héros proche du Dieu qui est plus puissant que tout le monde et qui défonce tous les méchants ! ET BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIM ! L’histoire de Mob Psycho 100 ne se construit donc pas autour des combats du héros avec les méchants tout pas beaux. Elle se façonne autour de son humanité, avec les personnes « normales », même si sa superpuissance interpelle lesdits supers méchants. star-favorite-engagement-social-media-350x350

Etoiles, Critiques & Bagatelles - Mob Psycho 100, RevueDeLaToile (01)

[One, le créateur de Mob Psycho 100]

Mob Psycho 100 est tirée d’un manga, comme la majorité des animés que je connais. Des échos que j’ai perçus, l’animé est très proche du manga original, mais a délaissé certains détails. Comme toutes productions qui passent du papier au 7e art. J’adore les dessins de cet animé. On y retrouve plusieurs styles, suivant les scènes. L’art style est génialissime, passant du manga traditionnel de style épuré voir minimaliste. On y trouve aussi des images quasi faites main, parfois on a l’impression qu’il s’agit d’une BD européenne. L’esthétique est magique. Le tout évidemment ponctué de bruitages et mélodies en accord parfait avec les sentiments des spectateurs  et le suspense. star-favorite-engagement-social-media-350x350

Etoiles, Critiques & Bagatelles - Mob Psycho 100, RevueDeLaToile (06)

La construction scénaristique de Mob Psycho 100 est franchement bonne. Le personnage principal est un adolescent, mais cela ne dérange pas, au contraire. En effet, son monde enfantin se confronte à la réalité des adultes, rendant la série tout public. Pour le moment, la série ne compte qu’une petite vingtaine d’épisodes. La deuxième saison est en cours de diffusion à raison d’un épisode par semaine. Le plus gros défaut de cette animé c’est qu’il m’a fallu plusieurs épisodes pour m’accrocher à l’histoire. Le début est franchement lent et inintéressant. J’ai failli décrocher après trois épisodes, heureusement qu’ils ne durent que vingt minutes… Maintenant je regrette qu’ils soient si courts ! star-favorite-engagement-social-media-350x350

Plus les saisons et les épisodes avancent, plus il y a de personnages. L’univers est bien plus complexe que la majorité des animés que j’ai pu voir, notamment dans le développement des personnages. Que les personnages soient principaux, secondaires ou même épisodiques, ils ont un caractère bien défini, une logique de réaction et un passé qui explique leur comportement. Tous les personnages sont cohérents. Il s’agit d’ailleurs de l’un des points forts de cet animé japonais : les personnages évoluent vraiment ! Mieux que dans la majorité des séries quel qu’en soit l’origine. Mob grandit grâce aux épreuves qu’il surmonte et grâce aux rencontres qu’il fait, comme un être humain. Le « comme par hasard » n’effleure pas une seconde l’esprit des spectateurs. star-favorite-engagement-social-media-350x350

Etoiles, Critiques & Bagatelles - Mob Psycho 100, RevueDeLaToile (04)
Mob Psycho 100 nous offre de vrais morceaux de bravoure

J’étais vraiment sceptique en commençant Mob Psycho 100. Ce n’est vraiment pas mon style et en plus je n’adhère jamais aux mangas. Sauf Violet Evergarden.

Avec le début lent, j’ai cru vivre un calvaire. Cependant, le suspense s’installe insidieusement et, à l’épisode 6, nous voilà complètement happé, pire que La Casa de Papel ! J’adore tout maintenant ! Les personnages, l’histoire, les musiques… mais surtout le style art ! J’aime Mob qui est plus puissant que tout le monde. Et puis, j’aime qu’il n’ait pas vraiment conscience de cette surpuissance mais qu’il la craigne plus ou moins consciemment. J’aime sa psychologie parfaitement exprimée dans le refoulement de ses pouvoirs, le fait qu’il ne veuille pas montrer sa puissance car il veut qu’on le reconnaisse pour ses talents et non pas un don de naissance qu’il n’a jamais demandé ni même travaillé.

Ce jeune adolescent veut être reconnu pour lui-même, quitte à se mettre en danger. On voit sa vie « normale », cet adolescent chétif qui ne paie pas de mine. Un ado comme tant d’autres : d’une timidité maladive, amoureux d’une ancienne camarade de classe. De l’extraordinaire dans le banal… Je pourrais analyser davantage ce personnage, mais cela serait au risque de vous spoiler. Je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur cette série ! ONE n’a fait que deux mangas jusqu’à présent, Mob Psycho 100 et One-Punch Man… Ne vous étonnez pas si vous trouvez bientôt une critique de ce dernier, je compte me jeter dedans très rapidement car j’adhère complètement au style de ce magaka. Affaire à suivre ! star-favorite-engagement-social-media-350x350star-favorite-engagement-social-media-350x350star-favorite-engagement-social-media-350x350star-favorite-engagement-social-media-350x350

Etoiles, Critiques & Bagatelles - Mob Psycho 100, RevueDeLaToile (05)

star-favorite-engagement-social-media-350x350 total étoiles :  9/10  star-favorite-engagement-social-media-350x350


Suis-nous sur Twitter ici
Aime notre page Facebook ici
A propos de Amy B. 43 Articles
Champagne, Ecriture & Bagatelles Le reste est dans ma bio !

1 Trackback / Pingback

  1. Pourquoi Dragon Ball Z aurait il dû s'arrêter après la saga Cell? - Revue de la Toile

Laisser un commentaire