[Interview] Révélations de Lionel Del Vala Sur la 3e corde

Lionel Del Vala, le showrunner de la web-série Youtube Sur la 3e corde nous a accordé un entretien exclusif. Il nous livre des révélations sur sa production à venir.

Gabriel et Bertrand (Lionel Del Vala et Romain Fructuoso)

La web-série Youtube Sur la 3e corde débarque début décembre. Après plus d’un an et demi d’attente. La bande-annonce est sortie le 30 octobre dernier.

La web-série Youtube Sur la 3e corde raconte comment Gabriel (Lionel Del Vala) et son ami Bertrand (Romain Fructuoso), fans de catch, vont devenir catcheurs et vivre leur passion. Ils découvriront l’exigence de cette discipline, les sacrifices qu’elle implique. Dans ce périple, ils seront accompagnés par Inès (Isabelle Rocher), petite amie de Gabriel, Cassandre (Hannah Mailard), petite sœur de Gabriel, Dominique (Geneviève Grenier) et Miguel (Pascal Lacrocq d’Iverneresse), ses parents.

J’avais assisté au tournage de la web-série en 2018. Comme toi, chèr-e étoilé-e, j’attendais avec impatience que s’incarne cette aventure sur mon écran. Alors, pour patienter encore, je te propose de lire cette interview du showrunner et acteur principal, Lionel Del Vala.

Lionel Del Vala

1) La web-série Youtube Sur la 3e corde a été tournée durant l’été 2018, pourquoi ne sort-elle qu’en décembre 2019 ?

Parce que le processus de création d’une web-série Youtube est très long. Entre la décision d’écrire Sur la 3e corde et la diffusion du premier épisode, il se sera écoulé quasiment 2 ans.

La longueur de la web-série équivaut à celle d’un long métrage mais le budget est bien plus faible (moins de 5 000 €).

Lionel Del Vala, Isabelle Rocher et Romain Fructuoso

De plus, avec l’expérience que j’ai eu sur Génome, ma première web-série, je voulais être sûr que l’intégralité soit finalisée en post-production avant de diffuser l’épisode pilote, ceci afin d’éviter les périodes d’attente trop longues entre chaque épisode.

Sans rentrer dans les détails, le tournage et la post-production se sont avérés plus complexes que prévus. Si la majeure partie du tournage a été effectuée à l’été 2018, certaines scènes ont été tournées entre 2018 et 2019.

De nombreux rebondissements humains et matériels nous ont fait prendre des décisions qui ont eu un impact sur la post-production. Mais ça fait partie du jeu quand vous partez sur une web-série où la totalité des intervenants est bénévole.

Hannah Mailard, dans le rôle de Cassandre

Il faut savoir s’adapter, être créatif et flexible sur beaucoup de choses.

C’est très compliqué par moment, mais cela rend votre œuvre plus authentique, plus sincère. Sur la 3e corde ne sera certainement pas parfaite en tous points, certains éléments ne seront pas forcément comme nous l’avions conçu dans notre tête, mais au moins elle reflètera le travail passionné d’une trentaine de personnes et transpirera l’honnêteté de ceux qui ont œuvré pour qu’elle voie le jour.

2) Comptes-tu organiser une première au cinéma ?

Difficile à dire pour le moment. J’adorerai, mais il ne faut pas se voiler la face : une projection au cinéma ne peut se faire que si la web-série a le succès attendu. Actuellement, la bande annonce a dépassé les 1 100 vues en 10 jours. C’est honorable, mais pas encore suffisant pour espérer une projection, surtout qu’on n’a pas encore de ville prédominante en terme de visionnage pour remplir une salle. Nous verrons lors des premières diffusions sur internet, si le succès est là. Si le public répond présent et est prêt à payer pour voir l’intégralité de la série sur grand écran, alors nous essaierons d’organiser une projection spéciale de fin de saison comme nous l’avions fait avec Génome : Les 5 premiers épisodes et le 6 en avant-première. Mais encore une fois cela dépendra du succès de la série sur Youtube.

3) Comment as-tu vécu cette attente, Lionel Del Vala ?

En toute sincérité, ça dépend de la période. Les premiers mois après le gros du tournage, c’était une sorte d’euphorie pour tous. On était impatient d’aller au bout et on voulait tenir notre calendrier…

Puis la vie reprend son cours, avec ses contraintes. Les membres de l’équipe sont dispersés un peu aux 4 coins de la France, et chacun a sa vie et ses priorités, ce qui est parfaitement normal … Le rythme ralentit et la frustration naît.

Romain Fructuoso et Lionel Del Vala

Et c’est à ce moment que les premiers chamboulements apparaissent pour envenimer la situation. Je crois qu’à un moment donné, j’ai eu besoin de faire une vraie pause de plusieurs mois : je n’arrivais plus à regarder les rushs ou juste à me concentrer sur le projet. Ma petite amie Elise, qui est cadreuse et monteuse sur la web-série, a tout fait pour me remettre dans le bain. Mais j’avais besoin de cette coupure pour revenir pleinement sur le projet. Je pense que ça a été la même chose pour le réalisateur Aurélien Fossé. On s’est remis pleinement sur le montage ensemble tous les trois cet été. Ça na pas été de tout repos mais nous sommes sur la dernière ligne droite. L’arrivée de nouveaux collaborateurs nous a donné un coup de boost : Junkie Palace au mixage son, Cyril Peron-Dehghan à la musique et mon ami Quentin Lanneluc aux effets spéciaux.

Elise Faenze et Aurélien Fossé, réalisateur

Aujourd’hui les 6 épisodes sont terminés à 95% je dirai. Nous n’avons qu’un seul objectif en tête : début décembre. Ce sera avec plus de 6 mois de retard, mais au moins nous présenterons un projet dont nous serons fiers.

Je n’espère qu’une chose : que Sur la 3e corde plaise aux catcheurs, aux fans de catch et aux néophytes. J’espère que cette web-série aura du succès, pas pour moi, mais pour ceux qui ont travaillé d’arrache-pied pour créer, produire, tourner, et monter ce projet. Ils le méritent…

Suis-nous sur Twitter ici
Aime notre page Facebook ici

Inscris-toi à notre newsletter!

Laisser un commentaire