[CRITIQUE] Suits, avocats sur mesure : incroyable et addictive, ou pas !

Amandine Weber/ juin 18, 2018/ 0 comments

Amy vous parle de Suits, avocat sur mesure, série grâce à laquelle Meghan Markle a conquis le cœur du prince Harry. Voici son avis !

Bonjour les étoilés, ici Amy ! Aujourd’hui, je m’attaque à Suits, avocats sur mesure. Maintenant que Meghan Markle est mariée au prince Harry d’Angleterre, elle quitte la série. Il est donc venu pour moi le moment de m’atteler à cette série qui marque la fin de la vie hollywoodienne de la nouvelle duchesse !

Synopsis de Suits, avocats sur mesure :

Avocat très ambitieux d’une grosse firme de Manhattan, Harvey Specter a besoin de quelqu’un pour l’épauler. Son choix se porte sur Mike Ross, un jeune homme très brillant mais sans diplôme, doté d’un talent certain et d’une mémoire photographique très précieuse. Mike devra cependant user de toutes les ruses pour garder sa place sans que personne ne découvre qu’il n’a jamais passé l’examen du barreau.

Mon avis pas du tout objectif sur Suits, avocats sur mesure :

Suits, avocats sur mesure, une valeur sûre

Ally McBeal, The Good Wife, Drop Dead Diva… les séries judiciaires ne sont pas une idée révolutionnaire. Pour autant, c’est un genre qui fonctionne toujours bien, à l’instar des séries policières ou médicales. Il aurait donc été surprenant que Suits ne trouve pas son public, et ne se taille pas une place confortable dans le monde impitoyable des séries. Et elle le fait !

En effet, Aaron Korsh a su trouver un angle intéressant pour nous relater le quotidien professionnel et personnel de ces avocats New-yorkais. Ce qui fait de Suits une bonne série. Voire même très bonne, au détour de quelques saisons et de certains épisodes.

Un ensemble bien pensé et bien mené

Le scénario des trois premières saisons est génial. Les épisodes s’enchaînent, les personnages se mettent en place et leur développement (jusqu’à un certain point, nous le verrons) est cohérent. La série se construit vraiment, tant en ce qui concerne les intrigues de premiers plans que les enchaînements secondaires et tertiaires. Les dialogues sont bien menés, également. Ils sont crédibles et intuitifs, rendant le tout très plausible.

Globalement, la distribution est judicieuse. Les interactions entre les personnages sont bonnes justement parce qu’il y a une certaine complicité entre les différents duos. J’ai commencé à regarder cette série à cause (grâce ?) à Patrick J. Adams qui joue Mike Ross, le génie à la mémoire photographique. Il forme un très bon duo avec Gabriel Macht, son supérieur Harvey Specter dans la série. Suits repose sur leur alchimie, et c’est très agréable de les voir ensemble. L’un à la mémoire, l’autre est retors et manipulateur, mais avec classe et moralité.

Les musiques participent aussi beaucoup de cette réussite ! Je pense notamment au générique : Greenback Boogie du groupe Ima Robot ; qui est encensé par la critique.

Une série malgré tout limitée

Suits compte neuf saisons. Si j’ai adoré les trois premières, j’ai davantage de difficultés à partir de la saison 5. Je décroche, ni plus ni moins. Certes, je continue de regarder, mais je ne suis plus du tout emballée au point que certaines scènes me hérissent le poil.

Je trouve qu’on perd l’intérêt d’une telle série à savoir toute sa dimension judiciaire.

Au début, l’histoire se centre véritablement sur le métier d’avocat. Puis, progressivement, et comme dans pas mal de séries avouons-le, l’intrigue se cristallise autour d’épisodes dont le schéma scénaristique est très répétitif et lassant. Nous perdons peu à peu ce qui rendait la série intéressante et ce qui pouvait la démarquer d’autres du même genre.

De plus, le caractère et la psychologie des personnages ne sont pas marqués du sceau d’une évolution fulgurante… Personnellement, cela ne me dérange pas tant que ça dans la mesure où je trouve que c’est plutôt réaliste. Pour autant, il faut le savoir afin de ne pas être déçu et se faire d’illusions à ce sujet. Le couple phare de la série, Mike et Rachel (Meghan Markle), illustre parfaitement cela.

Suits, avocats sur mesure, la série de Meghan Markle

Peu importe que Rachel ne soit pas le personnage principal… Peu importe qu’elle ne soit pas présente dans l’intégralité des 142 épisodes…

Depuis son départ, Suits est devenu la série de Meghan Markle.

L’entrée de Meghan dans la monarchique britannique devait signer la sortie de Rachel dans Suits. Si cela n’aura pas empêché les critiques négatives de pleuvoir sur les deux dernières saisons, cela aura accordé une notoriété sans précédent à cette série pourtant modeste.

En effet, le monde entier est avide de découvrir la (déjà ex-) duchesse sur le petit écran. Car, à l’inverse de The Crown, c’est ici un membre de la famille royale qui joue un rôle. Il ne fait donc aucun doute qu’une large majorité des spectateurs découvrant Suits, avocats sur mesure le fait désormais pour voir Meghan Markle.

En conclusion,

J’ai adoré cette série… pour ce qui est des trois premières saisons. C’est dommage car j’avais de grands espoirs pour Suits, et finalement peut-être un peu trop. Cela, certainement du fait d’une notoriété basée sur un fait extérieur à la série, à savoir la popularité de Meghan Markle. En effet, même si Suits, avocats sur mesure n’est pas mauvaise, elle ne révolutionne définitivement pas le petit écran et ne mérite pas l’engouement qui a pu se créer autour d’elle.

Total étoiles : 6/10

D’après une idée originale d’Amy, réécrit par Margot Dupont et relu par Tsilla Aumigny

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook “La Galaxie de la Pop-culture”. N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile Twitter Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Share this Post

Merci de nous laisser un commentaire !