Tsilla Aumigny/ juin 30, 2021/ 0 comments

Damien Bourseau est le créateur de Bon Perdant : Des jeux mobiles et solidaires. Le principe est simple : les revenus publicitaires générés par les jeux peuvent être reversés à des associations. Une belle initiative à découvrir.

Damien Bourseau, tu es le créateur de Bon Perdant. Peux-tu te présenter et présenter ton parcours en quelques lignes ? 

Alors j’ai 30 ans et avant j’étais chef de publicité pour Wamiz, un site qui ne parle que d’animaux de compagnie. Donc mon quotidien c’était de travailler dans un bureau avec plein de chiens et accessoirement de vendre de la publicité. Et j’ai fait ça pendant 3 ans avant de me lancer dans mon projet.

Peux-tu nous parler de Bon Perdant ? 

Bon Perdant c’est avant tout une autre façon de concevoir la générosité. On a pas tous les moyens de donner de l’argent à des associations ou le temps de faire du bénévolat même quand les causes nous touchent. Là avec Bon Perdant tu peux à n’importe quel moment de la journée et gratuitement aider des associations à collecter de l’argent. Donc ça c’est le principe de la publicité solidaire, je n’ai rien inventé.

Mais bon regarder une publicité c’est pas le truc le plus marrant du monde même pour la bonne cause. C’est pour ça que j’ai rajouté une partie jeu avec en plus des cadeaux à gagner. Le but c’est vraiment de rendre la générosité ludique pour en faire une activité quotidienne.

Comment t’es venue l’idée de créer un jeu vidéo qui reverse l’argent des publicités à des associations ? 

Dans ma précédente boîte j’ai eu la chance d’organiser un événement où grâce à une célèbre marque de croquette on a pu faire vivre à 50 de personnes mal ou non voyantes accompagnées, entre autres, de leurs chiens guides, une avant première dans un cinéma parisien. 

Le but était double, déjà montrer qu’un film ça s’apprécie même quand on a pas la chance d’avoir tous ses sens. Mais aussi de dire que sans leurs chiens ces personnes sont doublement handicapées. Il faut donc laisser les chiens-guides aller partout. Si la loi l’autorise, aujourd’hui c’est toujours compliqué de la faire respecter. Là, on a mis 50 chiens dans une salle de cinéma et il n’y a eu aucun problème donc c’est possible partout.

Et je pense que c’est à ce moment que je me suis dit que je pouvais faire quelque chose d’utile à la société, avec mon travail, tout en m’amusant.

Après j’ai absolument pas inventé la publicité solidaire ça existe déjà. Et ça a été naturel pour moi de mêler ça au jeu vidéo tout simplement parce que je passe pas mal de temps à jouer sur téléphone et sur console.

Damien Bourseau est sur un fond bleu à gauche. Il sourit. Sur sa droite, sur un fond blanc, se trouve le logo de son entreprise Bon Perdant : les lettres sont bleues, et le “o” de “Bon” a été remplacé par un cyclope souriant, avec deux petites cornes, dont l’œil unique est bleu. Source : © Bon Perdant, 2020

Comment s’est déroulée la campagne Ulule qui a été un véritable succès ? 

C’était horrible ! Oui on a eu les 10 000 €, ça c’est génial et je remercie tous les contributeurs. Mais faire une campagne Ulule en 2020 et qui a commencé 2 jours après le deuxième confinement, c’est hyper stressant. En plus de ça on a atteint les 100% le dernier jour donc je peux te dire que pendant ce mois de collecte j’étais pas au top. 

Mais avec le recul c’est tellement incroyable de se dire qu’on m’a donné autant d’argent pour aller au bout de mon idée. En plus j’avais rien, pas de prototype, pas de teaser, rien. Sur les autres campagnes, les gens achetaient des produits ou faisaient des dons pour aider les soignants. Et moi j’étais là avec ma solution pour “demain” alors qu’aujourd’hui ça ne va pas. Donc vraiment merci 10 000 fois à toutes les personnes qui ont contribué.

Peux-tu nous parler de Bon Chance ? 

Alors Bon Chance ça sera le tout premier jeu. L’idée c’était de faire vraiment quelque chose de très simple pour montrer que jouer pour la bonne cause gratuitement sur mobile c’est possible.

Bon Chance c’est donc la première tombola solidaire gratuite sur mobile. 

Comment ça marche ?

Pour obtenir ton ticket de tombola, tu dois accepter de regarder une publicité. 50% des revenus générés sont reversés à des assos. On désigne les gagnants le lendemain par tirage au sort et plus il y a de participants plus il y a de cadeaux à gagner et plus ils sont gros !

Et chaque jour de la semaine, tu joues pour une association différente. Le but c’est de créer des rendez-vous hebdomadaires pour soutenir des causes. Par exemple, tous les lundis tu pourras jouer pour une association qui lutte contre la précarité. Chaque semaine le but sera d’arriver tous ensemble à récolter plus d’argent que la semaine précédente.

L’idée vraiment c’est de montrer que tous ensemble en donnant juste un peu de notre temps on peut faire une vraie différence.

As-tu conceptualisé le jeu et l’as-tu développé seul ? 

L’idée du jeu est très simple donc oui ça je l’ai fait seul mais pour la réalisation je laisse ça aux professionnels et les 10 000€  vont servir à payer le développement. 

Quels sont tes jeux vidéo préférés ? 

Impossible de répondre à cette question. Dernièrement sur console on va dire que c’est Red Dead II. Je joue un peu à tout et j’y passe du temps mais je suis vraiment nul. Par exemple, sur Rocket League je pense que pire que moi ça n’existe pas. Heureusement que quand tu joues en ligne c’est anonyme sinon j’aurai honte d’allumer ma console. 

Quelles sont tes œuvres de pop culture préférées ? 

Alors je suis assez mainstream pour le coup, Marvel, Stars Wars, j’aime aussi beaucoup les animes la je viens de finir la saison 2 de Demon Slayer. Je suis vraiment un surconsommateur de films et de séries. Merci Netflix, Prime et Disney +. Et avec le confinement, je me suis mis à lire aussi, plutôt des policiers. Je conseille Le chuchoteur de Donata Carrisi. Ce n’est pas vraiment de la pop culture mais c’est un classique du genre. Ça parle de tueurs en série et il y a énormément de rebondissements. J’ai adoré le premier et là je suis sur le dernier de la série pour l’instant c’est pas mal.

Un dernier mot pour conclure ? 

C’est la première fois que je réponds à une interview. C’est marrant de raconter sa vie.

Plus sérieusement 2021 c’est une année très importante pour Bon Perdant, j’espère avoir donner envie de jouer à Bon Chance à un maximum de personnes. Si tout va bien, le jeu sortira en septembre.

Merci encore pour cette belle invitation.

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé·e·s en participant à notre groupe Facebook “La Galaxie de la Pop-culture”. N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile Twitter Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Share this Post

Merci de nous laisser un commentaire !