League of Legends : Sett, le futur champion [Théorie]

Evan Garnier/ décembre 10, 2019/ 0 comments

Qui est Sett, le nouveau champion qui débarquera d’ici quelques semaines dans la Faille, après Aphelios ? Notre enquêteur a traqué les moindres indices sur le juggernaut ionien. Et il en est sûr à 100%, le nouveau champion sera un homme-ratel. Mais c’est quoi un ratel ? Et pourquoi en est-il aussi persuadé ? Décryptage !

Observons un instant l’entreprise Riot Games dans son environnement naturel. Un des spécimens les plus fascinants de cette tribu est le créateur de champion. Celui-ci tient régulièrement un journal de bord car il n’a aucune mémoire pour attirer la proie principale des Rioteurs, le joueur de League of Legends et son compte en banque bien fourni (ou pas). Regardez avec quelle malice le créateur de champion attire le consommateur dans ses filets ! Il lui fait miroiter un champion qui va casser des gueules, déchirer du joueur Silver en lambeaux, et ressortir de la mêlée avec un score de 15/0 minimum. Et ce champion, c’est Sett !

Sett, à l’image de Darius ?

Mais pourquoi exerce t-il une telle fascination sur le joueur lambda ? Parce que Sett sera un toplaner. Indiscutablement le rôle le plus noble tous MOBA confondus. Celui qui promet des duels, de l’honneur, du sang et de la sueur (sans avoir besoin de se faire babysitter par son support comme ces pleureuses d’ADC).

Sett ne sera pas n’importe quel toplaner ! Ce sera probablement un juggernaut facile à prendre en main, à l’image de Darius. Comprenez qu’il tapera fort, encaissera comme une montagne, mais aura zéro mobilité. Changement agréable pour tous ceux ayant fait une syncope à la lecture des 70 pages décrivant les sorts d’Aphelios ou de tous les champions crées par CertainlyT (béni entre tous les mortels, meilleur créateur de tout Riot Games, et je le pense sérieusement).

Que sait-on de Sett ?

Nous savons que c’est un combattant clandestin ionien, qu’il aime se jeter au cœur de la mêlée, encaisser des tonnes de dégâts, et les renvoyer de plus belle à la face des adversaires. Quelques images énigmatiques ont également fuité.

Mais rien de rien sur son apparence. Mis à part ce visuel flou du jeu de combat de Riot, où tout le monde pense avoir deviné un homme-loup.

Un loup ? C’est tellement primitif ! Et vous allez vexer Warwick, Kindred et Nasus ! Sett sera bien plus original que ça ! Sett sera un homme-ratel !

C’est le youtubeur Redmercy qui m’a mis sur la piste, je lui dois bien ça. Dans l’une de ses vidéos (disponible ici), il affirme que le symbole n’est pas un loup, mais un blaireau. Et en effet, ça peut correspondre. Mais Redmercy n’avait découvert qu’une partie de la vérité ! Car c’est vers le cousin africain et dopé du blaireau qu’il faut s’orienter !

Mais qu’est-ce qu’un ratel ?

Sachez que ce sympathique animal (honey badger en anglais) est la créature ultime, l’animal le plus DÉTER qui soit ! Un ratel ne se rend jamais, et fonce au coeur de la mêlée ! Même face à des LIONS qui font 10 fois sa taille :

A noter que le ratel possède une vive intelligence, capable même de faire tourner en bourrique des humains :

Le venin de cobra ? C’est pas forcément plus compliqué, ça demande juste de ressusciter Jesus style :

Cette résistance aux venins serait dû au faîte que les mamans ratels immunisent progressivement leurs petits aux venins en leur apprenant à chasser des petites vipères et scorpions assez inoffensifs, ce qui les mithridatise, et les rend capable de filtrer des venins normalement mortels ! Au final, les ratels s’en tirent en pionçant quelques heures. Si ça c’est pas badass !

En bref, c’est l’animal parfait pour un combattant se jetant au cœur de la mêlée, increvable et tankant des dégâts incroyables pour mieux les renvoyer en riant.

Et c’est pas fini…

Vous voulez d’autres preuves ? Très bien.

  • Le noir et le blanc du teasing des sorts correspondent au pelage des ratels.
  • Ionia est la patrie de Zed, Akali et Yasuo ces abominations la terre des vastayas, la race qui permet de faire tout et surtout n’importe quoi en terme d’hybrides hommes-animaux (Ahri, Neeko, Rengar, Rakan et Xayah…).
  • Sett sera lié au monde sous-terrain « underground » d’Ionia. Les ratels habitent dans des terriers.
  • Et voici la preuve ultime, tirée de l’article « sett » du Wikipédia anglophone : « A sett is the underground home or den of a family of badgers, usually consisting of a network of tunnels. » . Traduisez : « Un sett (?) est l’habitat souterrain d’une famille de blaireaux, consistant essentiellement en un réseau de tunnels ». Blaireau, ratel, il n’y a qu’un pas, que j’ai facilement franchi avec tous les indices précédents. Alors, convaincu ?

En attendant, vous pouvez retrouver notre article sur Bloodborne !

Suis-nous sur Twitter ici
Aime notre page Facebook ici

Inscris-toi à notre newsletter !

[newsletter_form type=”minimal” lists=”undefined” button_color=”undefined”]
Share this Post

Merci de nous laisser un commentaire !