[Critique] Sur la 3e corde, la web-série détonnante !

Tsilla Aumigny/ juillet 20, 2018/ 0 comments

Une web-série Youtube, dont nous sommes partenaires,  n’attend plus que vous : Sur la 3e corde ! Nous vous proposons une critique épisode par épisode.


sur la 3e corde

Sur la 3e corde est une web-série YouTube créée, produite et co-scénarisée par Lionel Del Vala, et co-écrite avec Jean-Baptiste Clarenson. Elle a été réalisée par Aurélien Fossé. Elle relate les aventures de Gabriel (Lionel Del Vala) et son ami Bertrand (Romain Fructuoso). Cette web-série met aussi en scène leur entourage : Cassandre la petite sœur de Gabriel (Hannah Maillard), son père Miguel (Pascal Lacrcocq d’Iverneresse), sa mère Dominique (Geneviève Grenier) et, Inès sa petite-amie (Isabelle Rocher). Sur la 3e corde est la première web-série française qui porte sur l’univers du catch. Son titre fait référence à la dernière corde du ring par dessus laquelle les catcheurs peuvent s’élancer ou être balancés. “Les protagonistes cherchent à devenir les meilleurs catcheurs possibles, atteindre les sommets dans le ring … Et le point le plus haut d’un ring, c’est sur la 3e corde !” nous a expliqué le créateur. 

Aurélien Fossé, le réalisateur, n’en n’est pas à son premier projet puisqu’il avait déjà travaillé sur la web-série catalane Génome, en tant qu’assistant réalisateur aux côtés du créateur, un certain…Lionel Del Vala.

Sur la 3e corde a besoin de vous (revuedelatoile) (03)

Lionel Del Vala

Résumé de la web-série Sur la 3e corde

https://www.youtube.com/watch?v=E9p2zAwGxNs

Le Pitch de l’intrigue est simple : deux amis, passionnés de catch, vont passer de l’autre côté du ring et devenir catcheurs à leur tour. Ils se frotteront à la réalité de cette discipline et découvriront l’envers du décor, ce qui les mènera à se surpasser, se sacrifier, et affronter le regard des autres. En effet, ce n’est pas tant que le catch que la web-série aborde, mais surtout la façon dont ce sport est perçu par la société, incarnée par les proches de Gabriel.

A travers cette web-série française, Lionel Del Vala dénonce certaines pratiques abusives du catch, tout en redorant le blason de ce sport ringardisé par les médias. Un beau projet auquel ont participé des stars du catch français ! Parmi les guests, on retrouve du lourd : les catcheurs Lucas Di Léo, Pierre “BOOSTER” Fontaine et Sturry. Nous avons aussi le plaisir de retrouver l’acteur Jean Pomarede de la web-série La Flander’s Compagny.

Sur la 3e corde a besoin de vous (revuedelatoile) (02)

Lucas Di Léo

Notre avis épisode par épisode

Episode 1 “Sur un coup de tête”


Le premier épisode de la web-série tient ses promesses. Vous ferez la connaissance de Gabriel et Bertrand, deux amis d’enfance. Je me suis très vite attachée à ces deux personnages, auxquels il est aisé de s’identifier. La séquence d’introduction est adorable. Elle établit les bases solides d’une bromance bien développée par la suite. La relation liant Gabriel et Bertrand n’est pas sans rappeler celle qui existe entre Chandler et Joey dans F.R.I.E.N.D.S.  Le jeu des acteurs principaux permet de conférer une réelle crédibilité à la complicité qui unit les deux personnages. Celle-ci sera renforcée à l’arrivée d’Inès, interprétée avec brio par Isabelle Rocher.

Gabriel (Lionel Del Vala), Bertrand (Romain Fructuoso) et Inès (Isabelle Rocher)

Gabriel (Lionel Del Vala), Bertrand (Romain Fructuoso) et Inès (Isabelle Rocher

Par ailleurs, les dialogues sont bien écrits et l’humour s’avère être l’atout majeur de cette web-série. Malgré les 15 minutes affichées au compteur de l’épisode, on ne voit pas passer le temps, grâce aux répliques tantôt piquantes, tantôt badines.

En outre, l’épisode alterne ses séquences avec harmonie, ce qui rend le tout agréable à regarder. Mis à part la scène de fin qui tire un peu en longueur et des variations du niveau sonore, l’ensemble est vraiment excellent. La mise en scène et l’enthousiasme des acteurs parviendront à vous entraîner dans le monde du catch que vous soyez fan ou non de cet univers.

Bertrand (Romain Fructuoso) et Gabriel (Lionel Del Vala)


Pour les petits curieux : Lionel Del Vala a caché de nombreux easter-eggs dans cette web-série. J’espère que vous les trouverez tous et que vous nous direz celui que vous avez préféré en commentaire ! Un indice pour le premier : il s’agit d’une référence à autre web-série catalane…

Gabriel et Bertrand jeunes (Lucas Giavarini et Mathéo Favron)

Episode 2 : “Sur le tatami”


Ce deuxième épisode permet de se familiariser avec les personnages secondaires : Cassandre la petite sœur de Gabriel, son père Miguel et sa mère Dominique. Vous rencontrerez aussi l’entraîneur des deux compères, Kelvin Clarks, interprété par Jean Pomarede. Vous assisterez aux premiers pas de Gabriel et Bertrand en tant qu’apprentis catcheurs.
Dans l’ensemble, cet épisode est bien mené. Il est surtout parfaitement orchestré avec deux niveaux de lecture possibles : celui pour les néophytes, et celui pour les initiés à cette discipline. Les novices découvriront l’un des termes du catch, qui est expliqué de façon récréative mais instructive. Les connaisseurs auront quant à eux le loisir de découvrir le talent de Jean Pomarede, qui offre une interprétation parfaite de son personnage. Il se montre drôlement génial et génialement drôle.
Quant à la famille Gonzales, je les ai retrouvés avec grand plaisir, moi qui les avais suivis sur le tournage de la web-série. Vous découvrirez donc le caractère bien trempé de Miguel, la bienveillance de Dominique, et la vivacité de Cassandre.
Cet épisode pose davantage le contexte dans lequel va se dérouler l’intrigue plus qu’il ne fait réellement avancer l’histoire : ce n’est pas un épisode dans lequel il y a beaucoup de scènes d’action, même si l’entraînement est assez intéressant.  En conclusion : il s’agit d’un épisode sympathique, toujours aussi divertissant et bien écrit, qui vous donnera envie de voir la suite, et vite !

Episode 3 : “Sur le ring”


Ce troisième épisode catalyse le nœud de l’intrigue principale. Gabriel et Bertrand vont enfin se préparer à leur premier gala de catch. Mais je ne peux pas en dire davantage.
J’avais assisté au tournage de l’une des scènes de cet épisode, et je ne suis pas du tout déçue du montage final. Le jeu de l’ensemble des acteurs donne toute l’intensité nécessaire à ce moment dramatique. Pascal Lacroq d’Iverneresse et Lionel Del Vala forment un très bon duo père/fils, et nous offrent une très belle performance.
Le reste de l’épisode est tout à la fois comique et réaliste. La relation amoureuse de Gabriel et Inès est traitée et jouée avec justesse. Quant à l’amitié de Gabriel et Bertrand, elle acquiert une nouvelle intensité. Romain Fructuoso et Isabelle Rocher incarnent à la perfection leur personnage, et portent à l’écran l’authenticité de l’écriture.
Enfin, et surtout, tous les amateurs de catch se régaleront de cet épisode ! En effet, sans tourner le sport en ridicule, Lionel Del Vala tourne en dérision certains de ces aspects avec bienveillance. Il permet ainsi aux néophytes de découvrir l’envers du décor de ce sport avec beaucoup d’humour.

Episode 4 : “Sur la réalité”


Cet épisode porte particulièrement bien son nom, puisque Gabriel et Bertrand vont se confronter aux retombées de leur premier gala de catch. Vous découvrirez également un secret bien gardé.
Avec cet épisode, Lionel Del Vala, catcheur lui aussi, désirait aborder la déception et la frustration que peuvent parfois ressentir les sportifs après un match : “Quelques fois, quand tu fais un match,  tu as l’impression que tout a été fait parfaitement…Et quand tu vois la vidéo, tu te dis, que, finalement, tu n’as pas sauté aussi haut que tu le pensais…Et certains commentaires peuvent provoquer un retour à la réalité…Plus…brutal” Confie-t-il en rigolant. “C’est ce qu’on a voulu faire ressentir au début de cet épisode”. Pari réussi ! Et ce n’est pas le seul. Cet épisode vous fera littéralement passer du rire aux larmes. Il se démarque clairement des autres, que ce soit par l’écriture ou la mise en scène.
En effet, la série prend un tournant dramatique et gagne en profondeur. Tout, dans la narration, l’écriture, le jeu des acteurs, les décors…tout vous entraînera dans le tourment émotionnel des personnages. C’est avant tout leur fragilité qui vous touchera, et la sincérité avec laquelle leur humanité et leur faiblesse sont portées à l’écran. Le rythme est crescendo, et termine sur une scène qui ne vous laissera pas indifférent. Ce ne sont pas seulement les personnages qui se prennent une claque, ce sont aussi les spectateurs. Le final se révèle être une conclusion inattendue et véritablement bouleversante qui amène avec justesse des sentiments puissants. Plus que jamais, vous vous sentirez proche des personnages.
Tous les acteurs, en particulier Hannah Maillard (Cassandre), Geneviève Grenier (Dominique) et Lionel Del Vala (Gabriel), offrent une performance remarquable.

Episode 5 : “Sur de bonnes bases”


Malgré son échec au gala de catch, Gabriel décide de ne pas abandonner sa passion, plus motivé que jamais. “Sur de bonnes bases” est en faite un nouveau départ, un nouveau défi.
Mise à part la scène centrale qui tire en longueur, cet épisode permet d’amorcer le dénouement avec un bon rythme. L’introduction est tout à fait poignante et sa narration déroule avec harmonie l’ensemble des enjeux à venir. Elle permet d’en apprendre davantage sur le passé de certains personnages, et d’éprouver plus d’empathie à leur égard. Quant aux scènes finales, elles sont fantastiques et bénéficient de la présence de Lucas di Léo, référence dans l’univers du catch français. Le montage et la musique sont particulièrement pêchus et mettent en valeur les performances des acteurs. L’ensemble de cet épisode donne un nouveau souffle et une nouvelle lecture aux précédents.
Jusque là, la web-série vous avait promis des combats de catch que vous n’aviez finalement pas eus : et pour cause ! Les premiers épisodes vous présentent et introduisent les personnages principaux, qui, rappelons-le, décident de se lancer suite à une soirée trop alcoolisée. Ensuite, Gabriel et Betrand rencontrent Kelvin Clarks, dont l’entraînement de catch est à l’image de son personnage de coach : plus que douteux. Les deux amis participent à leur premier gala et les retombées les confrontent à la réalité de ce sport.

Le cheminement de l’intrigue suivait une logique de développement des personnages et du background, plus qu’elle n’exposait et n’expliquait ce sport.  Au regard de l’épisode 5, je ne peux qu’approuver ce choix d’écriture et de mise en scène.

Pourquoi ? Parce que la web-série prend tout son sens à l’issue de cet épisode. Il donne encore plus d’épaisseur à chacun des personnages, mais vous montrera aussi, à travers leurs points de vue, ce qu’est le catch, et ce qu’il n’est pas. Le combat final qui se prépare est aussi inattendu qu’il est symbolique. Il porte un coup critique à l’encontre des pratiques abusives de la discipline.

Episode 6 :”Sur la 3e corde”


Le final de la série est aussi inattendu qu’il est émouvant. L’ensemble des intrigues se concluent et débouchent sur une ultime scène poignante. Des légendes sur la toile prétendront certainement que j’ai de nouveau versé des larmes. Ne les croyez pas.

sur la 3e corde

Gabriel (Lionel Del Vala)


Mon seul regret aura été que ne s’accomplisse pas ce qui vous a été promis à la fin de l’épisode précédent. Du reste, l’ensemble est cohérent, agréable à regarder. Vous apprécierez de retrouver tous les personnages de cette web-série une toute dernière fois.
Ce dernier épisode est aussi pour moi l’occasion de vous dresser le bilan de la série.
sur la 3e corde

Kelvin Clarks (Jean Pomarede)


J’ai vraiment apprécié chacun des épisodes, notamment le quatrième. Même si j’ai parfois deviné les éléments scénaristiques, je me suis laissée surprendre par la complexité du scénario. L’écriture, l’enthousiasme des acteurs, l’équipe technique qui a clairement tout donné, et les guests qui se sont investis dans ce projet, compensent largement les rares défauts qui subsistent. Malgré les moyens modestes alloués à la production, la série réussit à nous offrir des moments forts et authentiques. Cette histoire m’a donné envie d’assister à des galas de catch, et d’en apprendre plus sur cet univers que je connaissais pas. Je ne suis pas déçue par le rendu de ce projet, j’espère qu’il connaîtra une suite et qu’il aura le succès qu’il mérite.
Likez la page de la série ici. D’ailleurs, n’hésitez pas à vous abonner à la Clapxons Productions, la chaîne Youtube sur laquelle vous retrouverez Génome, et des émissions de cinéma comme Prise une !

Suis-nous sur Twitter ici

Aime notre page Facebook ici

Share this Post

Merci de nous laisser un commentaire !