[CRITIQUE] Un soupçon de magie, une série unique en son genre !

Amandine Weber/ mai 20, 2018/ 0 comments

Cette semaine, Amy évoque une des séries qu’elle a beaucoup apprécié : Un soupçon de magie !

Bonjour les étoilé.e.s, ici Amy ! Aujourd’hui, je décortique une série fantasy que j’ai (encore) découverte sur Netflix, même si ce n’est pas une exclusivité.

Je vous offre un petit peu de douceur et d’amour, les ami.e.s, avec Un soupçon de magie (The Good Witch en VO). Je ne trouve aucune série, au moment où j’écris, qui puisse être comparable et comparée à The Good Witch. Elle est unique en son genre.

La série fait suite à une saga de sept téléfilms, c’en est d’ailleurs la continuité, avec les mêmes acteurs. Je n’ai vu les téléfilms qu’après la saison 2 et cela ne m’a pas dérangée. Finalement, c’est assez comparable à Star Wars : voir la deuxième trilogie après la première n’impacte en rien la compréhension générale de l’histoire.

Synopsis d’Un soupçon de Magie / The Good Witch

Cassandra Nightingale vit dans la petite ville de Middleton. Aidant au quotidien les habitants de la ville, elle a une boutique baptisée “Bell, Book and Candle”, qui propose une myriade d’objets insolites. Tout commence avec l’arrivée du docteur Sam Radford et de son fils Nick… qui deviennent les voisins de Grey House, la maison d’hôte tenue par la famille de Cassie.

Mon avis pas du tout objectif sur Un soupçon de Magie

De la magie, oui, mais juste un soupçon

Comme je vous le disais, il y a eu sept films avant la série qui, elle, compte cinq saisons. Dans celle-ci, on ne sait jamais si Cassie est vraiment une sorcière, ou si elle est juste très intuitive. On se doute qu’elle en est une…

Cependant, comme le dit le titre, il n’y a qu’un soupçon de magie.

George R. R. Martin, célèbre écrivain de GoT, dit justement qu’il ne faut pas trop de magie dans les histoires. Je pense qu’il a raison et cette série en est la preuve. En effet, contrairement à Charmed, Un soupçon de magie n’est pas une série de fantasy pure. Cassie ne chasse pas des démons en minijupe. Ce sont ses relations familiales, amoureuses et amicales qui sont au cœur de l’intrigue. Chacun.e se retrouvera aisément dans les thèmes abordés. La série est avant tout familiale et chacun.e pourra facilement s’identifier à ses personnages haut en couleur. 

Photo officielle de la série présentant Cassie et Sam

Sur cette photo, l’héroïne Cassie et le Dr Sam Radford posent dans la boutique de Cassie. Cassie est femme brune aux cheveux bouclés, souriante. Elle porte une robe bleue en dentelle, et des bijoux argentés. Le Dr Sam Radford est un homme châtain aux yeux clairs, portant un costume trois pièces bleu-gris foncé et une chemise bleu ciel, assortie à sa cravatte à rayure dans les mêmes tons. 
Source : Gerald Packer, The Good Witch, Whizbang films Inc., 2015

Un soupçon de magie, Une série douce et apaisante

L’écriture est légère. Simple et efficace, tout ce qu’on aime. Par ailleurs, la réalisation met bien en avant la douceur du personnage principal. Toute la série retranscrit son esprit positif et bienveillant.

Un soupçon de magie est une feel good serie, en ce sens où chaque épisode transmet une philosophie dont les piliers sont la paix et l’amour de son prochain. Elle nous rappelle à quel point la solidarité et la générosité sont essentielles dans notre vie.

Des acteurs biens (et bons) dans leur rôle

Les acteurs sont bons et la majorité de ceux qui jouaient dans les films sont toujours présents dans la série. Et, fait non négligeable, on retrouve également notre sympathique James Denton. Après avoir été plombier dans Desperate Housewives, il incarne maintenant un médecin. Il joue toujours le rôle d’un gentil garçon, gentleman, avenant. Je ne saurais dire qui de Mike ou Sam je préfère tant ces deux personnages sont réussis. James Denton a le don de rendre ses personnages attachants et attendrissants.

Quant à Bailee Madison (qui joue la fille de Cassie – Grace Russell), j’ai l’impression de voir cette actrice partout, même si elle n’a que des rôles secondaires. Regardez-les bien, elle et son sourire, et vous vous apercevrez comme moi qu’elle a beaucoup joué malgré son jeune âge.

Le fait que les acteurs et actrices incarnent des personnages ordinaires les rend humains et intéressants. Ce sont des personnes comme vous et moi, confronté.e.s à leurs tracas quotidiens, qu’ils.elles.iels affrontent toujours avec courage et humilité.

Des décors & des costumes bien pensés

Les décors et la lumière sont en totale adéquation avec l’ambiance chaleureuse qui règne. On se retrouve plongé-e au sein d’une banlieue américaine. Ces décors donnent une dimension réaliste à la série et aident d’autant plus à se plonger dans son univers. Ils ajoutent une touche de “magie” à l’ensemble.

Les costumes, quant à eux, sont simples, et à l’image de chacun des personnages. Cassandra porte des robes ravissantes, qui la mettent en valeur. Ses tenues sont sources d’inspiration : jamais provocantes, mais toujours un peu originales.

En conclusion

J’ai regardé cette série parce que j’apprécie la fantasy et j’ai été agréablement surprise. Son originalité, ce “soupçon de magie”, en fait finalement sa force et son intérêt. Elle m’a séduite, tout simplement.

 Total étoiles : 8/10

Relu et réécrit par Margot Dupont & Tsilla Aumigny

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook “La Galaxie de la Pop-culture”. N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la ToileTwitter Revue de la ToileLinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Share this Post

Merci de nous laisser un commentaire !