Tsilla Aumigny/ septembre 17, 2018/ 1 comments

Amy s’attaque cette semaine à un autre genre de série : une série animée japonaise de Kana Akatsuki  nommée Violet Evergarden dont un film d’animation est prévu pour 2020.

Bonjour les étoilé.e.s, ici Amy !  Nous nous retrouvons cette semaine pour un manga créé par Kana Akatsuki. Violet Evergarden est probablement l’une des séries animées de la décénnie la plus réussie. Produite par les studios Kyoto animation, ce n’est pas la première version du personnage de Violet. Mais, c’est peut-être la plus intéressante.

Synopsis de Violet Evergarden

L’histoire se déroule dans un monde d’après-guerre où des jeunes femmes, appelées Auto Memories Doll (Poupée de souvenirs), rédigent des lettres exprimant les sentiments des gens. Nous suivons le quotidien de Violet Evergarden, ex-soldat sans émotion, qui débute comme rédactrice de lettres pour comprendre les sentiments. Ainsi explore-t-elle différentes émotions à travers les différentes personnalités qu’elle rencontre… lorsqu’elle ne se retrouve pas confrontée à son passé.

Violet Evergarden, se promenant dans un pré avec une valise

Mon avis pas du tout objectif sur Violet Evergarden

Tout d’abord, les dessins sont magnifiques… En même temps, la série est produite par Kyoto animation ! J’aime beaucoup le style steampunk dans lequel s’inscrit l’esthétisme, qui mêle Belle époque et technologie plus avancée, tout en s’imprégnant de fantasy. C’est d’ailleurs cet univers et le personnage de Violet qui m’ont attirée. La seule chose que j’ai regretté fut que l’univers ne soit pas développé davantage, car la compréhension de l’histoire en aurait été facilitée.

J’ai adoré le scénario. Je n’ai pas été déçue et je me suis laissée surprendre. Comme il y a peu d’épisodes,  le fil conducteur reste le même du début à la fin. L’on ne se perd pas dans des détails qui ne sont là que pour booster l’audience et signer une saison supplémentaire.

Il n’y a que peu de personnages dans cette série. L’intrigue se centre véritablement sur Violet. C’est un avantage et un inconvénient. Avantage : on se concentre vraiment sur l’intrigue principale et sur l’histoire de Violet. Chaque épisode a des intrigues secondaires indépendantes. Inconvénient : l’intrigue principale est minimaliste ; ce qui la rend moins réaliste.

Les caractères des personnage sont simples et réalistes.

D’ailleurs, on s’identifie facilement à eux et la série ne tombe pas dans l’écueil de développer leur caractère en fonction de l’intrigue. Les personnages semblent vraiment se rencontrer par hasard, puis l’histoire se construit autour de leur rencontre. Et non l’inverse comme c’est souvent le cas.

En définitive, j’ai beaucoup apprécié cette série. La fin est surprenante et laisse place à l’imagination. Violet Evergarden vaut la peine d’être vue.

  Total étoiles : 8/10

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook “La Galaxie de la Pop-culture”. N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile Twitter Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Share this Post

1 Comment

  1. Pingback: Présentation de Jaoued Saoudik, rédacteur de la Revue de la Toile | La Revue de la Toile

Merci de nous laisser un commentaire !