Revue de la Toile

Le créateur de bijoux Nous sommes des héros a accepté de répondre à nos questions ! L’interview d’un artiste pas comme les autres.

Salut les accros de la Toile, c’est Amy. Je reviens avec Nous sommes des Héros, encore une fois, oui, parce que nous, équipe de la Revue de la Toile, les trouvons vraiment badass et tenons à leur accorder l’importance qu’ils méritent.

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (03)
Maxime Macchi

Je vous conseille de lire l’article de présentation avant leur interview, mais, après, faites comme vous le sentez, je dis ça pour vous 😉

Pour rappel néanmoins : Nous sommes des Héros est la création et l’idée de Maxime Macchi, qui a eu la patience et la gentillesse de répondre à mes questions. D’ailleurs, toute l’équipe est adorable, avenante et à l’écoute. Ce fut un honneur d’échanger avec eux.

Trève de compliments, place à Maxime et ses acolytes ! Bonne lecture.


Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (01)

Pourriez-vous vous présenter et présenter votre activité en quelques mots ?

Je m’appelle Maxime, j’ai trente ans. Je suis prothésiste de formation et j’ai réussi à travailler de ma passion : les bijoux et la pop culture qui m’a accompagnée car je suis né dans les années 80.

Pour moi, les super-héros sont devenus aussi importants que des personnes ayant existé. Un peu comme dans la mythologie, il s’agit d’histoires qui nous sont racontées pour nous enseigner des leçons.

Je fais donc des bijoux de super héros mais pas que, car on fait beaucoup de créations personnalisées comme on créerait des tatouages. On apprend à connaître la personne, à connaître ce qu’elle aime, ce qu’elle veut afin de lui créer son artefact sur-mesure.

Et pouvez-vous nous présenter également vos principaux « acolytes » ?

Nous sommes quatre associés dans l’équipe : François, Caroline, Cyril et moi. Ce sont des gens qui ont cru en mon projet et qui se sont donné tous les moyens pour créer l’entreprise. Nos rôles évoluent suivant les besoins. Difficile de vraiment dire qui fait quoi, surtout qu’on est en train de tout réorganiser.

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (06)

En effet je fais la création mais une entreprise c’est aussi de la communication, du marketing, du commerce,…

Nous avons fait aussi beaucoup de salons et avec une équipe soudée, c’est forcément plus facile d’avancer.

Pourquoi ce nom « Nous sommes des héros » ?

Parce que je pense que nous avons tous un talent en nous et qu’il nous appartient de le révéler. Donc nous sommes des héros 😉

Quel a été votre parcours professionnel ?/ êtes- vous autodidacte ou avez-vous suivi une formation spécifique ?

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (07)

A la base, je suis prothésiste facial. Je sculptais donc des os ou des dents dans le cadre de reconstructions faciales suite à des accidents, des cancers,…

Lorsque le film Avengers 1 est sorti, je voulais absolument une bague Hulk et une bague Iron Man, mais impossible d’en trouver des qualitatives sur internet.

J’ai donc mis à profit mes compétences de sculpture pour la création de ces deux bagues pour mon usage personnel.

C’est en les montrant à mes amis (qui sont devenus mes associés) que je me suis projeté sur la possibilité d’en faire un métier.

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ? 

Les films et séries, évidemment.

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (02)

Mais aussi beaucoup la mythologie. J’aime faire le lien entre nos super héros actuels et les héros du passé.

Quelle technique utilisez-vous pour créer vos bijoux ? Pourquoi ?

J’ai mis au point le Galaxium, un alliage de chrome et cobalt extrêmement résistant, inoxydable et hypoallergénique. Il est tellement résistant que je ne peux pas utiliser les techniques habituelles des bijoutiers.

J’utilise donc des techniques inspirées de la prothèse mais que j’ai complètement repensées et adaptées pour la création de bijoux.

Et je me suis équipé d’outils et de matériels adaptés (micro-tours diamantés, chalumeau permettant de dépasser la température de fusion du Galaxium qui est proche de 2000°C, …)

De quoi êtes-vous le plus fier jusqu’à maintenant ?

Du projet Terminator qui est le niveau de création le plus élevé que j’ai fait jusqu’à présent.

nsdh_terminator_instagram_paysage_entier8

Et surtout, d’avoir créé une entreprise qui a grandi en près de 3 ans et qui a su toucher le cœur de fans de pop culture en s’adressant de passionnés à passionnés.

De quel univers visuel vous sentez-vous le plus proche ? Pourquoi ?

Celui que nous avons créé avec Nous sommes des héros me correspond parfaitement dans son côté sobre avec une touche d’originalité.

Pourriez-vous nous expliquer comment vous réalisez vos créations ?

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (05)

D’abord, je crée mon modèle en cire. J’ajoute une goutte après l’autre jusqu’à obtenir la forme précise de mon modèle. Je le place ensuite dans un revêtement qui ressemble à du plâtre. Je mets le tout au four : la cire fond et le plâtre devient mon moule. J’y injecte le Galaxium en fusion.

Une fois que c’est refroidi, je casse le moule et je récupère mon bijou à l’intérieur. Je gratte et sable pour éliminer toute trace de revêtement.

Enfin, je polis et fais toutes les finitions (céramique, bronze, sertissage, ….).

Est-ce que vous pratiquez d’autres formes d’art ou d’artisanat ?

La sculpture sous toutes ses formes : cire, bois, autres métaux.

Je fais aussi de la peinture à l’huile.

Quel(le) est votre héros ou votre héroïne préféré(e) ?

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (08).jpg

Albator.

[Amy : Oui, on fait difficilement plus concis…]

Est-ce qu’il y a une chose en particulier que vous aimeriez partager avec nos lecteurs et que nous n’avons pas abordée ?

Il faut croire en soi. On peut réaliser ses rêves si on se pose les bonnes questions, si on fait de la méditation et si on s’entoure des bonnes personnes (un projet se monte à plusieurs).

Et maintenant, si je vous demandais de vendre vos créations, que diriez-vous pour me convaincre d’acheter ?

Interview Nous sommes des héros revuedelatoile (04)

Je vous dirai qu’il s’agit de créations uniques qui vont vous durer toute votre vie car elles sont faites à la main en Galaxium.

Elles sont personnalisables et sur-mesure. On peut donc parfaitement faire la bague qui VOUS ressemble. Un peu comme quand on fait un tatouage.

Si vous êtes fan de super héros, sachez que nous avons les licences officielles de Saint Seiya, DC Comics, Terminator 2 et  Harry Potter.

Et cocorico, c’est du Made In France 😉


Vous pourrez retrouver leur boutique en ligne en cliquant ici

Voilà, ainsi mon rôle s’arrête là. Ce sont des gens à rencontrer et, surtout, des artisans à connaître.

Perso, ce sont leurs bagues que je préfère.

Merci à eux pour leur bonne humeur et… bisous les loulous

giphy

Suis-nous sur Twitter ici

Aime notre page Facebook ici

4 Replies to “Interview de Maxime Macchi”

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :