Revue de la Toile

Etoiles, Critiques et Bagatelles : Captive, alias Grace

Scroll down to content

Pour votre rendez-vous dominical hebdomadaire, vous retrouvez Amy, notre critique acide et sulfureuse, cette semaine, c’est Captive alias Grace qui passe entre les crocs de sa plume acérée !

Salut les accros de la Toile, c’est Amy, celle qui critiqu… donne son avis de manière totalement partial sur les séries. Comme l’indique le titre, je vais vous donner mon ressenti sur une série Netflix, encore : Captive ou Alias Grace pour nos amis anglo-saxons.

Il s’agit d’une série canadienne basé sur le roman de Margaret Atwood, inspiré lui-même d’une histoire vraie.

C’est l’histoire (de la viiiiiiiiiiiiiiiie #EnfanceDisney) d’une jeune femme de la fin du dix-neuvième siècle au Canada. Elle est accusée de meurtre mais ne se souvient de rien. On la retrouve en prison et un psychologue américain reconnu est appelé pour rouvrir le dossier et essayer de prouver l’innocence ou la culpabilité de la jeune femme. Ainsi voit-on sa vie.

captive 1

Généralement, j’aime bien l’idée des adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires même si certains crient à l’hérésie. Je trouve que cela apporte d’autres points de vue et permet de toucher un plus large public. Néanmoins, en faire des série est toujours compliqué car soit l’on dérive totalement du livre et cela finit par ne plus ressembler à l’œuvre originale soit on étire tellement que ça en devient absurde… je ne balancerai personne pour le moment. Bref, il arrive cependant que quelques uns s’y essaient avec succès en réalisant par exemple des mini séries, comme c’est le cas ici : une saison, peu d’épisodes. star-favorite-engagement-social-media-350x350

N’ayant pas lu le livre, je ne puis me prononcer en comparant avec l’histoire originale et je ne puis que me fier à ce que j’ai vu. Le scénario est bon, il n’y a aucun doute mais j’avoue que ça traînait parfois un peu trop on longueur alors qu’il n’y avait aucune raison. Logiquement, lorsque les scènes s’étirent, il doit y avoir une raison : faire comprendre que beaucoup de temps se passe, les personnages s’ennuient, que sais-je encore ? Or, ici, il y a des longueurs totalement inutiles qui me font retirer cette étoile au palmarès de Captive.

C’est la première série canadienne que je regarde et leur réalisation est un doux mélange entre le savoir-faire hollywoodien et l’œil britannique. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ces épisodes, c’est le parallèle entre le présent, où elle nous raconte sa vie, et le passé. Parfois, on entend sa voix dans sa narration, cela permet de mieux cerner ses pensées du moment, comme si nous lisions un livre à la première personne. On est tenu en suspens de bout en bout, puisqu’il n’y qu’à la fin qu’on sait si elle est coupable ou non... Les deux théories se défendent jusqu’au bout. Et je dirais que tout dépend de l’angle que l’on a en regardant la série. star-favorite-engagement-social-media-350x350

Il y a deux personnages principaux : Grace et le docteur Simon Jordan, les autres vont et viennent à mesure que passe la vie de Grace, même s’il y a en a des plus importants que d’autres. Anna Paquin (X-Men, La leçon de piano), une des actrices connues, a un rôle important puisque c’est elle qui est censée avoir été assassinée. Elle tient un rôle ambigu. Après réflexion, tous les personnages sont tiraillés et bizarres. C’est justement ce qui fait la beauté des jeux d’acteurs avec leur personnage et qui donne de la profondeur à l’histoire. star-favorite-engagement-social-media-350x350star-favorite-engagement-social-media-350x350

captive 2

J’ai apprécié cette série. Au début captivante, sans mauvais jeu de mot, j’ai eu une baisse d’intérêt pendant deux épisodes avant de finalement ne plus en décrocher. Ce n’est pas tant la série qui est addictive que le fait de savoir si l’héroïne est coupable ou pas ! Il s’agit sans nul doute du sujet de cette série. La fin est longue aussi. Franchement, j’ai été un peu déçue. Elle traîne en longueur et ils ont fait une fin certes sympathique mais… je ne sais pas, c’est la façon dont ils l’ont amenée qui me dérange le plus, je pense. Je dirais donc star-favorite-engagement-social-media-350x350star-favorite-engagement-social-media-350x350star-favorite-engagement-social-media-350x350

star-favorite-engagement-social-media-350x350 Captive repart donc avec 7 étoiles sur 10 star-favorite-engagement-social-media-350x350

 

 

4 Replies to “Etoiles, Critiques et Bagatelles : Captive, alias Grace”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :