[Critique] Lost in Austen, une série britannique originale

Tsilla Aumigny/ septembre 24, 2018/ 1 comments

Cette semaine, Amy nous parle d’une mini-série britannique bien connue des fans de Jane Austen : Lost in Austen. Une fiction drôle et originale qui ravira les amoureux de Orgueil et Préjugés.

Bonjour les étoilé.e.s, ici Amy ! J’arrive cette semaine avec une mini-série britannique de quatre épisodes. Attention cependant, je tiens à vous préciser que les épisodes ne se trouvent qu’en VO sur Youtube.

Les fans d’Orgueil et Préjugés, cette fanfiction audiovisuelle est faite pour vous !

Synonpsis de Lost in Austen : 

Amanda, une très grande fan de Jane Austen, a une vie désespérément ordinaire. Elle habite à Londres avec son petit-ami Mickaël. Un jour, le hasard fait qu’elle échange sa place avec le personnage austenien Elizabeth Bennet du roman Orgueil et Préjugés.

Mon avis pas du tout objectif sur Lost in Austen :

De prime abord, le concept est séduisant ! Il s’agit d’une mini-série télévisée avec une héroïne qui échange sa place avec un personnage de fiction. Mêlant ainsi le réel à l’imaginaire littéraire. Qui n’a jamais rêvé d’atterrir dans un livre ? Et pas n’importe lequel : un des romans classiques les plus connus de la littérature britannique du dix-neuvième siècle : Orgueil et Préjugés.

Cette série est à la fois une comédie et une romance. On entre facilement dans l’histoire. De plus, elle suit la trame d’Orgueil et Préjugés. Toutefois, les péripéties ne sont pas les mêmes puisqu’Amanda n’est pas Elizabeth Bennet ! Elle va provoquer des catastrophes qui vont bouleverser l’histoire. En outre, la bienséance et la rigidité morale de l’ancien temps se confrontent à  la liberté et les extravagances de l’époque dans laquelle a grandi Amanda. Mon moment préféré est celui où Amanda veut donner du Paracétamol à Jane, malade !

Par ailleurs, la production de Kate McKerrel a su aller au-delà du livre. En effet, Amanda vit forcément des scènes qui se situent « entre » deux chapitres, si je puis dire. Ainsi, les scénariste ont su développer les personnages, les encrant dans la réalité, tout en étant toujours raccord avec l’œuvre de Jane Austen. Quant aux acteurs, ils sont excellents.

La série fait des clins d’œil à toutes les réalisations filmographiques qui la précèdent. De la mini-série de 1995 avec Colin Firth, au film de 2005 avec Keira Knightley. Les costumes sont très bien et nous avons de beaux paysages – même s’ils ne valent pas la réalisation de Joe Wright.

Cette série est drôle et classique tout en sortant des sentiers battus.  Je ne peux que vous conseiller d’aller vite voir Lost in Austen si vous adorez d’Orgueil et Préjugés. Vous ne serez pas déçu.e.s.

  Total étoiles : 9/10

Share this Post

1 Comment

  1. Pingback: [CRITIQUE] Orgueil et Préjugés de Joe Wright, un chef d'œuvre ! | La Revue de la Toile

Merci de nous laisser un commentaire !