[CRITIQUE] Stranger things, sombre et fantastique

Tsilla Aumigny/ mai 14, 2018/ 1 comments

Amy vous parle de Stranger Things, une série qui a fait couler beaucoup d’encre, mais que vaut-elle vraiment ? Retrouvez l’avis pas du tout subjectif de votre critique préférée !

Bonjour les étoilé·e·s, ici Amy ! Nous revoici pour une série qui fait beaucoup parler d’elle : Stranger Things  !

Synopsis de Stranger Things :

Tandis qu’il rentre chez lui, le jeune Will est témoin d’une scène terrifiante dans la petite ville d’Hawkins. Non loin de là, un sinistre secret hante les sous-sols d’un laboratoire du gouvernement.

L'image présente les principaux protagonistes : Lucas, Eleven, Mike, Dustin et Will

Mon avis pas du tout objectif sur Stranger Things :

Pour une série, c’est une innovation, sans aucun doute ! On a l’impression de se retrouver au milieu d’un livre de Stephen King, avec un univers réaliste, dont le côté très sombre et fantastique, n’est pas sans rappeler une réalisation de John Carpenter. De plus, cette série renouvelle agréablement le genre des teen dramas, à l’image des nouvelles aventures de Sabrina.

Digne héritière des Goonies, cette franchise culte des années 80 mettant en scène une bande de jeunes gens qui partent à l’aventure dans la petite ville d’Astoria, Stranger Things n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Empruntant à Scooby-doo son sens de l’humour absurde et ses enquêtes, elle se pose comme un Twin Peaks, nouvelle génération.

Les saisons de Stranger Things : à bing watcher sans tarder !

La première saison nous tient en haleine parce qu’elle s’étend sur un laps de temps très court. Il ne se passe pas plus d’une journée par épisode. Le nombre limité d’épisodes nous permet de nous centrer sur les intrigues principales, sans s’étaler sur des intrigues secondaires voire tertiaires complètement absurdes.

De saisons en saisons, les auteurs entraînent souvent les spectateur.trice.s dans une direction imprévisible.  Je trouve la saison 2 encore meilleure que la première, et la saison 3 un peu longue à démarrer. Fort heureusement, une fois lancée, elle nous transporte encore plus loin que la précédente.

Tantôt récit initiatique dans lequel nous observons les personnages grandir tandis que nous grandissons avec eux, tantôt récit fantastique, tantôt romance, tantôt horrifique…cette série est un tel mélange des genres que chaque saison ne peut se raconter. Elle doit être regardée. Surtout pour l’épisode final de la première saison, tout à fait grandiose. 

L’univers eighties de Stranger Things : son atout principal

La photographie est bonne, et les effets spéciaux sont particulièrement réussis. L’image, les décors et les costumes nous ramènent dans les années 80 ! Un véritable retour vers le passé : l’on se croirait dans E.T. ! 

La technique et la réalisation sont les atours majeurs de cette série. De côté, les équipes n’ont rien à envier à celles de Spielberg dont elles se sont clairement inspirées pour certains passages.

En effet, le cadrage et l’esthétique sont empruntés aux années 80.  Même les musiques nous enchantent par leur sonorités tout droit sorties de ces années. Le but ? Pas seulement nous retranscrire avec nostalgie cette période riche et complexe. Grâce à cette série, nous vivons les années 80 -ou nous les revivons pour les plus vintage d’entre nous-. Plongé·e·s dans un univers Old School, nous ne pouvons que succomber au charme immense apporté par cette note vintage.

Des acteurs et actrices incroyablement talentueux !

Je pense que c’est une des séries Netflix où le jeu d’acteur m’a le plus impressionnée ! Déjà, la grande majorité des personnages principaux sont des enfants (enfin des ados) et leur jeu est parfait ! Même les petits rôles. Mike, Dustin et Lucas, les trois héros, sont attachants et leur personnalités, terriblement réalistes. Un peu geeks, ces passionnés de Donjons & Dragons sont toujours les premiers à partir à l’aventure ! Leurs rôles semblent presque taillés sur mesure. Les jeux des acteurs sont naturels et expriment parfaitement toutes les émotions ambivalentes que cette série peut nous faire ressentir.

Par ailleurs, Winona Ryder… dans le rôle de Joyce, la mère de Will, est  extraordinaire ! Le personnage est génial aussi et lui correspond parfaitement. Il n’y a pas que le personnage de Joyce (Winona Ryder) qui soit génial. Ils le sont tous, y compris les rôles tertiaires !

Le tout est addictif pour notre génération.

Stranger Things : 9/10 étoiles

Sur une idée originale d’Amy, réécrit par Tsilla Aumigny, relu par Margot Dupont

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé·e·s en participant à notre groupe Facebook “La Galaxie de la Pop-culture”. N’hésite pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile Twitter Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Share this Post

1 Comment

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant et bien construit. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Merci de nous laisser un commentaire !