fbpx Skip to content →

[TOP] Des pires épisodes « spécial Noël »

Vous aimez Noël et vous adorez les séries ? Voici notre Top 3 des pires épisodes « spécial Noël » ! Et surtout, joyeuses fêtes !

Que serait un bon épisode de Noël sans une bonne dose de tragédie, on vous le demande ? Alors que de nombreuses séries se contentent de réaliser des épisodes sur le thème des fêtes de fin d’année, en y incluant des sapins, des biscuits et « la magie de noël » -aussi appelée la « flemmite scénaristique aigue » une maladie saisonnière qui terrasse chaque année des centaines de scénaristes en manque d’inspiration, paix à leur âme-, d’autres ont créé de véritables rendez-vous qui ont su fidéliser leur public. En tuant vos personnages préférés.

Voici les pires épisodes « spécial Noël », ceux où votre cœur semble se désagréger et perd toute joie de vivre.

Attention ! Cet article contient de nombreux spoilers.

Photomontage présentant les principaux protagonistes de la famille Crawley : Mattew, Lord Crawley, Mary, Violet et Lady Crawley vêtus pour noël en costume queue de pie noir et noeud papillon blanc pour les hommes, et robes typiques des années 20 pour les femmes
Source : Ben Smithard, Downton Abbaye, Focus Features, 2010

Qui n’apprécie pas Dowton Abbey, sa grandiloquence, ses domestiques qui complotent tout en râlant dans leur cuisine, les punchlines cinglantes de Violet Crawley, et tous les dramas qui se déroulent sur fond de toile historique ? Downton Abbey est aussi la série qui détient probablement le record de cliffangers sur ses épisodes de Noël, lesquels clôturent avec brio chaque saison. L’un d’eux, le neuvième épisode de la saison 3, Christmas Special: A Journey to the Highlands ne fait pas exception à la règle (traduit en français par une personne qui a le sens de l’ironie et de l’humour noir, puisqu’il a été renommé « Un château en Ecosse »).

En effet, c’est l’épisode dans lequel Mattew (Dan Stevens) meurt dans un accident de voiture, alors que sa femme Mary (Michelle Dockery) vient d’accoucher d’un petit garçon. Et ce, alors qu’elle a perdu sa sœur quelques mois plus tôt, laquelle a succombé à une prééclampsie durant son accouchement. Autant vous dire que la saison suivante n’a pas été placée sous le signe de gaité et de la joie de vivre. Mattew manque cruellement à Mary qui ne s’en remettra jamais complètement, et nous, …nous non plus.

Photomontage des frères Salvatore, à gauche Stephan tenant une coupe de champagne dans la main, à droite Damon. Ils se tiennent debout prêts d'un escalier décoré où discutent en fond deux autres personnes. Ils portent des costumes noirs et un noeud papillon.
Source : Paul M. Sommers, Vampire Diaries, Warner Bros., 2009

Vampire Diaries, Joyeux Noël, mon frère !, saison 8, épisode 7

Vampire Diaries est une série incroyable, disponible sur Netflix et Amazon Prime. Sa particularité ? L’excellence de ses épisodes spécial Noël, qui sont à la fois émouvants et profondément tragiques. Il fut difficile de n’en choisir qu’un, mais c’est finalement The Next Time I Hurt Somebody, It Could Be You (Joyeux Noël, mon frère !) qui remporte la palme haut la main !

Dans ce dernier épisode de Noël (saison 8, épisode 7), Stefan et Caroline s’apprêtent à fêter la nativité en compagnie de leurs amis, lorsque le frère de Stefan, Damon, fait irruption. Damon est accompagné par Sybil, une sirène qui le tient sous son emprise et l’oblige à lui ramener des jeunes victimes qu’elle dévore dans des bains de sang (littéralement). Damon, aveuglé par Sybil, plante un pieu dans le cœur de son frère Stefan qui se retrouve projeté en Enfer où il pactise avec le diable.

Pendant que Stefan est à moitié mort et à moitié en train de revivre les pires moments de sa vie tout en bavardant avec le Diable, Caroline offre un cadeau à Damon qui le ramène à la raison. Rongé par la rage et la culpabilité, il arrache le cœur de la sirène, se libérant ainsi de son influence. Peu après, Stefan revient à lui et fait ses adieux à sa bien-aimée, pour accomplir la mission que le diable lui a confiée, tandis que son frère Damon s’enfuit. Si la mort de Sybil est plutôt jouissive, les arcs narratifs de Damon et Stefan Salvatore sont quant à eux terriblement tragiques et bouleversants.

Meredith Grey porte une coupe de champagne à la main, elle est habillée avec un haut noir et un trench. Derrière elle, des médecins en blouse portent également un toast
Source : Paul M. Sommers, Grey’s Anatomy, Shondaland, 2005

Grey’s Anatomy, Raviver la flamme, saison 9, épisode 10

Grey’s Anatomy est probablement la seule série qui peut concurrencer Game of Thrones sur deux aspects : le nombre de personnages morts -cast principal ou figurants confondus, car la patientèle ne survit que rarement aux opérations chirurgicales-, et sa facilité à montrer des organes sanguinolents. Cette série nous aura permis de découvrir que découper un homme en deux avec une épée ou à l’aide d’instruments chirurgicaux n’est finalement pas si différent. Seules les règles sanitaires changent.

Comme toute bonne série qui se respecte, Grey’s Anatomy propose des épisodes spéciaux à l’occasion des fêtes de fin d’année. Si il devait n’en rester qu’un, ce serait « Things We Said Today » (« Raviver la flamme » en version française, certainement traduite par une personne qui a souhaité faire de la concurrence déloyale à la traduction osée de l’épisode de Downton Abbey), épisode 10 de la saison 9. Le jour de son mariage, la chirurgienne Miranda Bailey (Chandra Wilson) tente tout pour sauver Adele (Loretta Devine), la femme du Docteur Richard Webber (James Pickens Jr.), quitte à se mettre en retard pour la cérémonie.

Alors que l’opération semble tout aussi désespérée que le futur marié qui attend patiemment sa femme devant l’autel, le Docteur Bailey réussit à sauver Adele. Tout semble aller pour le mieux : le mariage est célébrée, et Adele est hors de danger. Cependant…personne n’était préparé pour l’ascenseur émotionnel qui survient lors du twist final, totalement inattendu.

Tandis que les festivités battent leur plein, Meredith Grey (Ellen Pompeo) s’étonne de la présence de Richard, qu’elle croyait aux chevets de sa femme. Il lui révèle alors qu’elle n’a pas survécu après l’opération. Là est toute la magie des drames dont seule Shonda Rymes a le secret : en une seule phrase, elle nous fait sombrer dans un profond sentiment de détresse.

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook « La Galaxie de la Pop-culture ». N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Published in Critiques & Avis (Ciné, Séries, Littérature, Gaming) Critiques & avis Séries Critiques & Avis séries Netflix Disney+ Étoiles, critiques et (Web-)Séries Les rubriques de nos Chefs étoilés Nostalgeek NostalGeek (critiques nostalgiques) Séries britanniques Séries Cultes Séries Disney+ Séries historiques Top pop (les tops de la pop culture)

Comments

Merci de nous laisser un commentaire !

En savoir plus sur Revue de la Toile

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading