[Parodie] How I met your Mother

Salut les enfants, vous vous souvenez de cette sitcom plutôt cool à l’époque (mais plus maintenant) où l’on pouvait voir Alyson Hannigan (Willow dans Buffy) en mode maîtresse d’école tarée ? Ou Neil Patrick Harris (Olaf dans les Orphelins Baudelaire) au meilleur de sa forme ?Cobbie Smulders (Marvel) en journaliste dingue ? Et le personnage principal inconsistant nous raconter comment il avait rencontré la mère de ses gosses ? Le concept était cool, la fin bien moins, mais bon…Reprenons le concept et adaptons-le à nos œuvres de pop culture préférées…Bienvenue dans cette parodie How I Met your Mother !

parodie how i you mother (revue de la toile)

Préambule : Je tiens à préciser que cette chronique a pour but d’être humoristique et n’enlève en rien le respect que j’ai pour les auteurs qui ont un talent pour inventer que je n’aurai jamais…

Dans cette parodie How I met Your Mother, je reprends vos personnages de pop culture préféré-e-s. Je vous raconte comment ils ont rencontré leur moitié.

Le Seigneur des Anneaux

« Dis papa, comment tu as fait pour séduire maman ?

_C’est simple. Pour commencer, j’ai réussi à me faire engager comme jardinier. J’ai ensuite étudié sa façon de bouger, de s’exprimer, d’être… Je me suis rapproché et j’ai commencé à lui parler. On est devenu amis et quand l’occasion est arrivée, j’ai sauté dessus pour l’accompagner en voyage. Durant notre périple, nous avons vécu des aventures folles. Nous avons partagé des moments forts. Et nous avons longuement discuté lors de nos fréquentes haltes, sous les étoiles. Je lui ai prouvé à de nombreuses reprises mon courage et ma fidélité à toute épreuve. Le rapprochement n’était pas facile et nous avons dû faire face à un inconnu qui a tenté de briser la confiance réciproque nous portions l’un pour l’autre…

_Mais ça, ce n’est pas tes aventures avec tonton Frodon ?

_Et puis, je suis rentré à Hobbitbourg, et j’ai épousé ta mère ! »

parodie seigneur des anneaux (revue de la toile)

Harry Potter

« Dis Papa, comment tu as fait pour séduire maman à Poudlard ?

_C’est simple Billy (*ndlr : par soucis d’égalité et parce que c’est le nom d’une bibliothèque IKEA, tous les enfants de ces histoires fictives s’appelleront Billy), tu vois le Quidditch ? Ben ton oncle Ben et ton parrain William ont joué le rôle de batteur et se sont occupés des cognards, enfin plutôt de ta tante Sarah et de ta marraine Ilda… mes amis de Gryffondor Sean, Mike et Ronald se sont occupés de distraire de cette peste de Tilda McMorton comme les joueurs font avec le Souaffle. Et moi ben je n’ai eu qu’à gentiment attraper le vif d’Or, enfin le cœur de ta mère pour remporter son amour….

_Ho, c’est beau papa !!!! »

Alors oui, c’est kitch, c’est mièvre et c’est cousu de fil blanc, mais bon on parle d’Harry Potter là les enfants ! Vous voulez moins de guimauve dans cette parodie How I met Your Mother ? C’est parti !

parodie how i you mother (revue de la toile)

Star Wars

« Et là je rentre dans la cellule de l’étoile de la mort et elle me sort : « on engage des nains dans les troupes de choc maintenant ? ». J’enlève mon casque. Je prends une super pose qui pète la classe. De but en blanc, je lui sors  : « Je suis Luke Skywalker et je viens vous sauver ! », trop la classe, la réplique de lover ultime !

_Mais, papa, Leia ce n’est pas ta sœur ?

_JE NE SAVAIS PAS, PUTA…BILLY ! JE NE SAVAIS PAS ! »

parodie how i you mother (revue de la toile)

50 Nuances de Grey

«  Je venais de me poser avec mon hélicoptère au sommet de la tour Grey, vêtu d’un costume noir Dior et de mocassins noirs en cuir. J’avais décidé de prendre l’ascenseur afin de superviser le travail du groupe d’étude marketing au niveau 45. Et, à la sortie de l’ascenseur, alors que l’odeur suave du musc que je dégageais commençais à envahir l’open-space et que les secrétaires de direction commençaient à mouiller leurs bas, je l’ai vue. Elle aussi m’avait vu, mais elle n’osait s’approcher. Je pouvais sentir son excitation pointer, sous son chemisier blanc, car le léger mordillement de ses lèvres rouges et pulpeuses trahissait ses émotions. Le teint légèrement rose de ses joues quand je l’approchais occasionnait chez moi une furieuse envie de l’attacher et lui donner une fessée…

_Plus sérieusement Christian, euh, papa ?

_Un été, au Cap d’Agde, elle était maîtresse et moi son soumis, Au jeu de mains… Jeux de vilains… »

Star Wars 2

« Là, Han me sort de cet enfer glacé, me ramène à la base, me colle dans une cuve bacta et je survis ! Mais le truc de dingue en plus, c’est qu’une fois que je commence à bien me rétablir et que je sors de la cuve, v’la la princesse qui se ramène et qui commence à me rouler une galoche devant le corrélien, avec la langue et tout alors que j’ai rien demandé ! Le truc de fou !

_Mais Leia, ce n’est pas ta sœur ?

_JE NE SAVAIS PAS ! JE NE SAVAIS PAS ! »

parodie how i you mother (revue de la toile)

Donjon & Dragon

« J’étais dans une taverne IRL. J’étais en train de me Heal avec une bière et pour déconner je jette un D12 de destin. Je fais un 5 et le MJ décide de faire rentrer une elfette avec au moins 10 en beauté et 15 en charisme ! Là, je jette un D6 de chance et je fais 1 ! Je consulte la sacro-sainte bible des règles et je décide de me lever pour l’aborder. Puis, je jette un D20 de charisme, un D12 de chance, 1D6 d’agilité, 1D20 d’éloquence. Paf 3 réussites critiques et un malus en agilité ! Je me prends le coin de la table dans le genou, mais ça l’a fait rire. Et je regarde dans mon arbre de compétences et je décide de tenter un jet d’assurance à 1D6 2+ en sauvegarde…

Que je réussis ! Je commence par lui dire « Bonjour ». Puis, je jette un D20 de charisme, un D12 de chance, 1D6 d’agilité, 1D20 d’éloquence et ça passe ! Elle me répond « bonjour ! » J’étais déjà tout moite des mains, mais j’ai persévéré ! Alors, j’ai jeté un D20 de charisme, un D12 de chance, 1D6 d’agilité, 1D20 d’éloquence. Paf 3 réussites critiques et re-malus en agilité ! Je lui dis « Comment ça va ? » mais en zozotant ! La poisse mais ça l’a fait rire quand même !

_Et ensuite ?

_J’ai bien dû faire 948 autres jets de dés, j’ai épuisé 2 MJ, j’ai pris 8 niveaux en éloquences et 2 en charisme avec un bonus d’XP car j’ai claqué un parcho d’expérience au milieu…

_Et ensuite ?

_J’ai relancé 451 dés et ça a fini à l’arrière de la R5 !

_La classe ! »

parodie how i you mother (revue de la toile)

Skyrim

« Je suis allé sur le Nexus, j’ai DL un mod, je l’ai installé, j’ai ouvert la console et j’ai tapé 2 lignes de commande et hop j’étais marié avec maman !

_…

_Enfin avec l’une de tes mamans, les autres j’ai Dl d’autres mods !

_…

_Ah, oui, toi aussi tu es moddé fils !

_…»

parodie how i you mother (revue de la toile)

Twilight

«  Et comment tu as fini avec papa finalement ?

_Ce n’était pas facile, tu sais, j’avais des sentiments pour :

    • Edouard, vampire mi-homme, mi mort-vivant
    • Jacob, loup-garou mi-homme, mi-loup
    • Mike, triton mi-homme, mi-poisson
    • Jake, centaure mi-homme, mi-cheval
    • John, minotaure mi-homme, mi-taureau
    • Bill, satyre mi-homme, mi-bouc
    • Bjorn, des Pays-Bas mi-homme, mi-molette, …

_TOUS A LA FOIS !?

_Non bien sûr, mais c’était compliqué. J’étais tiraillée par mes sentiments, car j’éprouvais de l’attirance, mais en même temps du doute… Un côté animal se dégageait de chacun d’eux, et je ne savais pour lequel mon amour était le plus fort …

_Et finalement pourquoi papa ?

_J’allais crever, il m’a mordue et paf j’étais vampire, j’avais plus le choix ! »

parodie (revue de la toile)

Le cas Franck Miller

Cet auteur/réalisateur/auteur de comics/scénariste/acteur/producteur est assez spécial. En effet, on trouve toujours les mêmes motifs dans ces œuvres et c’est pourquoi le scénario suivant sera TOUJOURS le même peu importe le média utilisé.

« Il faisait noir et pluvieux ce soir-là sur Sin City. J’avais passé la soirée à boire dans les bars miteux qui jonchaient le pavé de cette cité aux relents de vice et de crasse. Par ailleurs, j’étais tombé sur Benny, vieille raclure de fond de cuvette de chiottes qui m’avait manqué de respect chez Nancy. Je l’avais éclaté à coups de poing, avant de traîner sa vieille carcasse décharnée sur le bitume du strip derrière ma corvette. Enfin ma corvette, je l’avais « emprunté » à un bourgeois qui gisait maintenant au fond d’une ruelle sordide ou qui a minima devait chercher la partie inférieure de sa mâchoire sur le sol. Je m’allumais une sèche et je rentrais dans ce qui me servait de logis dans les bas quartiers.

Je me retrouve devant le bâtiment, il sent la pisse et le sang. Je mets un grand coup de latte dans la porte pour l’ouvrir. Et là, je commence à monter les escaliers. Arrivé devant la porte de mon appartement, un pressentiment ! Je me colle au mur et ouvre doucement la porte en restant à couverts !

BANG ! BANG ! 2 coups de feu, du 44 au bruit ! Je rentre et j’avoine le tireur avec un coup de poing qui le fait voler dans la pièce ! Putain une femme, cette pute* a tenté de me refroidir et elle a raté son coup ! Je lui retourne un revers patriarcal, prend son arme et lui adresse mon plus grand sourire carnassier.

« T’es qui sale putain* ? Et pourquoi tu veux ma peau ?

_Je croyais que tu étais Benny ! Ce connard a tué ma sœur jumelle alors je l’attendais pour lui faire la peau ! On m’avait dit qu’il créchait ici !

_Mauvaise info ma belle, Benny repeint la route entre chez Nancy et la 24ème à l’heure qu’il est, désolé pour ta vengeance poupée !

_C’est toi qui l’as tué ?

_Ouaip, il m’avait manqué de respect !

_Baise-moi alors ! En souvenir de ma sœur ! »

Je lui ai donc fait l’amour cette nuit-là puis j’ai mangé un steak et bu une bière… Un bien bonne soirée en fin de compte… et 9 mois plus tard tu venais au monde ! »

*Franck Miller est sexiste, antiféministe, phallocrate, raciste, homophobe, transphobe, réactionnaire et ses représentations de la Femme dans son œuvre s’apparentent à une vision hyper sexualisée de connasse hystérique et nymphomane (NDLR)

Bref, voilà quelques digressions qui je l’espère vous auront fait sourire, si vous voulez une autre parodie How I met Your Mother, n’hésitez pas à me le dire en commentaire je reproduirais l’exercice avec plaisir !

En attendant, n’hésitez pas à vous abonner à la Newsletter, à nous suivre sur les réseaux !

Suis-nous sur Twitter ici
Aime notre page Facebook ici

Inscris-toi à notre newsletter!

3 réponses sur “[Parodie] How I met your Mother”

  1. Je vais être honnête avec toi je n’ai pas lu ton article. Tu vas me dire pourquoi ? Et je te dirai que comme je suis rendue à l’épisode 1 de la saison 1 il vaut mieux éviter que je me fasse spoiler haha 😀 mais j’ai lu de loin et j’aime comment tu as fait ton article 😉

    1. Bonjour ! Merci beaucoup pour ton comm’ 🙂 Cet article ne spoil pas la série How I Met Your Mother 😉 tu peux donc le lire sans soucis ! Merci pour ce retour, Duck en fera d’autres ! Je réponds à sa place, car il est actuellement en Ecosse, dans la salle du château de Winterfell. N’hésite pas à nous faire d’autres retours, ou des suggestions, nous serons ravis d’en avoir ! A bientôt petite étoilée 😉

      1. Oh et bien alors je l’enregistre pour le lire dès que j’aurai un moment et je vous dirai ça en remettant un petit commentaire par ici 😉 Il a bien de la chance d’être en Ecosse et qu’il en profite car c’est si joli 😍 À bientôt !! 😊

Laisser un commentaire