fbpx

Le premier film Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan, sorti en avril, avait su conquérir le public grâce à des scènes d’action épiques, un casting de stars et des répliques directement tirées du roman. Qu’en est-il de ce second film, centré sur le personnage de Milady, adaptant la seconde partie – plus dramatique – de l’œuvre de Dumas ?

Globalement, mon avis est assez mitigé. C’est un film plutôt réussi car il est visuellement magnifique et aussi bien rythmé que le premier. Le casting est toujours aussi pertinent. J’attendais toutefois une adaptation beaucoup plus fidèle du roman. Les Trois Mousquetaires – Milady plaira sûrement à un large public, mais il risque de décevoir les inconditionnels de l’écrivain…

Des tirs de canon depuis une tour, sur des navires. Le feu des canons illumine la nuit.
Source : Les Trois Mousquetaires – Milady © Chapter 2 / Pathé / M6 Films. Tous droits réservés. Description : Scène du siège de La Rochelle.

A découvrir dans le film Les Trois Mousquetaires – Milady :

Comme dans le premier film, beaucoup d’écarts par rapport au roman. Un peu trop cette fois, à mon goût… Ce second film développe l’arc de Milady, qui est moins connu par le grand public que celui des ferrets de la reine (dans lequel de mauvaises langues accusent la Reine d’avoir offert des bijoux au duc de Buckingham, ambassadeur d’Angleterre). On attendait donc une adaptation plus fidèle !

Ce film, centré sur Milady, ne met pas suffisamment en valeur la complexité du personnage. Peut-être aurait-il fallu un peu moins de scènes d’action et un peu plus de temps pour développer les différents personnages ?

Par exemple, l’une des scènes clés du film est un duel à l’épée opposant d’Artagnan à Milady. C’est un combat divertissant, mais je le trouve un peu inutile. Je pense que Milady n’a pas besoin de savoir se battre pour être féministe. Dommage que le film cherche à suivre la tendance actuelle et à donner toujours plus dans le spectaculaire, alors que les intrigues du romans se suffisent à elles-mêmes pour captiver leur public. Ici, les interactions entre d’Artagnan et Milady manquent un peu d’intérêt et de cohérence : on ne comprend pas vraiment quelles raisons elle aurait de vouloir se venger de lui.

Milady et d'Artagnan qui se battent au milieu des flammes.
Source : Les Trois Mousquetaires – Milady © Chapter 2 / Pathé / M6 Films. Tous droits réservés. Description : Le duel d’Artagnan (François Civil) VS Milady (Eva Green)

En revanche, les interactions entre Constance et Milady sont assez réussies. Constance joue plus ou moins le rôle de Felton (le complice manipulé par Milady) : un choix original et qui rend l’héroïne plus intéressante qu’elle ne l’est dans le roman.

Enfin, comme dans le premier film, on finit quand même, de temps en temps, par revenir vers l’intrigue de l’œuvre originale. On peut aussi saluer la performance d’Eva Green, qui parvient bien à montrer que Milady est terrorisée par son passé. (Elément qui est d’habitude rarement mis en avant par les films.)

Par ailleurs, j’ai été ravie de retrouver de très belles scènes d’action. Notamment plusieurs scènes d’infiltration / évasion très inspirées d’Assassin’s Creed ! Les références à Assassin’s Creed ne gênent pas ici, car elles sont plutôt bien faites.

Constance et Milady qui discutent, assises près d'une rosace, dans la lumière bleutée d'une église.
Source : Les Trois Mousquetaires – Milady © Chapter 2 / Pathé / M6 Films. Tous droits réservés. Description : Constance Bonacieux (Lyna Khoudri) et Milady (Eva Green)

Les Trois Mousquetaires – Milady… A quand la suite ?

Les scénaristes du film adapteront également Le Comte de Monte-Cristo avec Pierre Niney, dont la sortie est prévue pour 2024.

Un fort et des cavaliers, près d'une falaise, et à l'arrière le soleil couchant.
Source : Les Trois Mousquetaires – Milady © Chapter 2 / Pathé / M6 Films. Tous droits réservés. Description : Paysage de La Rochelle.

Puisque le film Milady laisse clairement la porte ouverte à une suite (avec notamment l’apparition de Mordaunt enfant dans le film !), on leur souhaite bien sûr de pouvoir enchaîner avec Vingt Ans Après, le deuxième volet de la saga des Trois Mousquetaires, qui s’annonce particulièrement intéressant :

Entre la révolution anglaise et la Fronde en France, ce second roman se déroule dans une période trouble et chaotique, qui fait écho à la longue histoire de révoltes populaires en France et préfigure même la révolution française. L’exécution du roi d’Angleterre illustre la mort de l’ancienne chevalerie, et amorce ainsi le changement d’époque qui est le véritable thème de la trilogie.

Et parmi les points forts de Vingt Ans Après, on compte bien sûr le personnage de Mordaunt, justicier sanguinaire dans le style du comte de Monte-Cristo, et qui s’est juré d’éliminer un par un les quatre mousquetaires. Un personnage génial, mais encore quasiment jamais apparu à l’écran… Tant de potentiel, donc, qu’il reste à exploiter !

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook « La Galaxie de la Pop-culture ». N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile


Umeboshi : prune japonaise séchée et amer

Rédigé par Umeboshi

Rédactrice, Relectrice SEO, Community Manager, enfant prodige, passionnée d’univers gothiques, mangaphile, parle le japonais couramment, a rédigé une thèse de 80 pages sur JoJo’s Bizarre Adventure.

Comments

3 réponses à “[CRITIQUE] Les Trois-Mousquetaires – Milady : Un deuxième film à la hauteur ?”

  1. […] j’aime beaucoup les tenues de Milady dans les deux films des années 1970! Elle était habillée tout en blanc, un choix original et qui […]

  2. […] en parle encore bien mieux ! N’hésitez pas à aller lire sa critique du premier film, du second, ou encore son top des meilleures (et des pires) adaptations de l’œuvre de Dumas […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.