Le film Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan de Martin Bourboulon sorti le 5 avril au cinéma est une nouvelle adaptation du roman Les Trois Mousquetaires, déjà maintes fois porté sur le grand écran. Alexandre Dumas est, derrière Shakespeare, le deuxième auteur le plus adapté au cinéma.

L’expérience par le passé n’a pas toujours été concluante. On se souvient tous des bateaux volants en 2011…qu’on préférera oublier. Le nouveau film a UN objectif : donner enfin aux lecteurs une adaptation à la hauteur ! Le pari est-il réussi?

Qu’attendre du film Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan ?

Avec des décors et des scènes d’action réussis, un casting de stars (Eva Green ; Vincent Cassel) et des répliques directement tirées du roman, ce nouveau film Les Trois Mousquetaires s’annonçait d’emblée différent des précédents. Son ambition est apparemment d’être reconnu comme l’adaptation canonique de la saga. Et peut-être même d’initier une franchise de l’envergure de celle d’Harry Potter ou du Seigneur des Anneaux

L'image est toute dorée, les personnages sont bien ordonnés : on dirait un tableau !
Source : Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan. © Pathé Distribution. Tous droits réservés. Description : A droite les quatre mousquetaires (François Civil, Vincent Cassel, Romain Duris et Pio Marmaï) qui sont convoqués chez le roi ; au centre Richelieu (Eric Ruf) et De Tréville (Marc Barbé) qui se disputent. (J’ai pris cette illustration parce que l’heure est grave : je m’apprête à résumer la situation avant la sortie du film, et sa mission…)
Avant de poursuivre, rappelons brièvement la situation…

La saga des Trois Mousquetaires est composée de trois romans : Les Trois Mousquetaires, Vingt ans après et Le Vicomte de Bragelonne. Ce sont des histoires d’aventure, d’intrigues de cour, de complots, d’amitié, de vengeance… Bref, tous les ingrédients sont réunis, a priori, pour faire une série de films géniale !

Le premier roman peut être divisé en deux grands arcs. L’arc des ferrets de la reine, et l’arc de Milady. Il est donc généralement adapté en deux films, comme c’est le cas ici. Le film Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan sera suivi en décembre 2023 par Les Trois Mousquetaires – Milady. Notons que Le Vicomte de Bragelonne nécessiterait certainement aussi deux films. Il y a l’arc de la restauration du roi Charles II, et celui – très attendu – du Masque de fer !

Seulement, une malédiction veut que les réalisateurs qui tentent d’adapter cette série échouent généralement dès le premier film et abandonnent ainsi tout projet de suite. Ils semblent donc éternellement condamnés à recommencer encore et encore l’arc des ferrets… La question est de savoir si ce nouveau film en deux parties sera suffisamment convaincant pour pouvoir enfin passer à la suite!

Scène de combat à l'intérieur d'une cathédrale. Les scènes d'actions sont tout à la fois rapides, esthétiques et super bien réussies!
Source : Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan. © Pathé Distribution. Tous droits réservés. Description : D’Artagnan (François Civil) en train de se battre. (J’ai pris cette image parce que le film va devoir nous prouver sa valeur s’il veut avoir une suite. Le combat commence maintenant!)

Notre avis sur le premier film !

La bande-annonce n’avait pas menti : ce film a la capacité d’aller loin!

Sans spoilers, voici quelques exemples de ce que vous pourrez y trouver :

  • Plusieurs intrigues secondaires rajoutées, mais sans entraver la trame du roman, et en apportant au contraire du suspense et des péripéties intéressantes.
  • François Civil excellent en d’Artagnan !
  • Un Aramis assez « dark ». Pour préparer, bien sûr, Le Vicomte de Bragelonne !
  • C’est peut-être un détail mais, de toutes les adaptations que j’ai vues, c’est la première qui respecte la scène du mouchoir lors des rencontres ! D’habitude, ils la changent parce qu’ils pensent que le public est trop bête pour comprendre…
  • Un petit flash-back sur Athos et Milady. Enfin une adaptation qui n’a pas tenté de rendre Athos plus sympathique !
  • Une scène de bal masqué magnifique ! (Image ci-dessous.)
Dans la scène de bal, bien sûr, des costumes et des danses magnifiques! Milady porte un masque élégant, noir avec des plumes.
Source : Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan. © Pathé Distribution. Tous droits réservés. Description : Milady (Eva Green) et Buckingham (Jacob Fortune-Lloyd) dans la scène du bal masqué ! Le film entier a des tons ocres / dorés qui se retrouvent dans toutes les scènes et lui donne un aspect monochrome assez esthétique.

Le film ne suit pas à la lettre l’intrigue du livre, mais au moins il a des partis-pris et des choix assumés, parfois à contre-courant de toutes les adaptions précédentes. Qui avaient, il faut le dire, souvent pris de mauvaises directions…

Pour une fois aussi, ce film semble très soucieux du réalisme concernant les personnages et les évènements historiques. Avec notamment beaucoup de contextualisation sur les guerres de religions. Le cinéma français peut être très bon sur les films d’époque et les adaptations de romans. Autre exemple : Les illusions perdues en 2021. C’est un segment du marché sur lequel il serait intéressant de s’affirmer.

Ma seule critique est que les images peuvent parfois paraître un peu sombres…

Beaucoup de scènes filmées de nuit, alors qu’elles se déroulaient le jour dans le roman. Egalement des costumes qui manquent parfois de couleurs et de raffinement… Au XXIe siècle, la mode est aux couleurs sobres, mais les costumes de l’époque étaient normalement beaucoup plus exubérants!

Cela fait clairement perdre une part de l’ambiance du premier roman. Mais ce ton un peu sombre devrait mieux convenir pour les suivants, où l’atmosphère sera moins légère et plus dramatique. Et les costumes auront l’occasion de s’améliorer sous le règne de Louis XIV, pour marquer le changement d’époque.

Ce nouveau film marque une étape dans l’histoire des adaptations !

Il est en rupture totale avec les adaptations précédentes, qui avaient toutes les mêmes écueils : diaboliser Milady, caricaturer les personnages historiques et occulter tout un aspect de la personnalité d’Aramis. Le nouveau film se démarque par un ton moins manichéen. Et aussi beaucoup plus épique.

La littérature est une mine d’or de sujets, qui pourrait être beaucoup plus exploitée !

Sans compter que le réalisateur qui parviendra à adapter correctement la trilogie des Mousquetaires et Le Comte de Monte-Cristo pourrait ensuite s’attaquer à d’autres romans de Dumas, comme La Reine Margot ou Joseph Balsamo, et construire une série de films cohérente qui couvre toute une partie de l’Histoire de France, du XVIe au XIXe siècle…

Pour l’instant, la deuxième partie du film (Les Trois Mousquetaires – Milady) est prévue pour décembre. Espérons qu’ils pourront ensuite adapter Vingt ans après et Le Vicomte de Bragelonne. Personnellement, j’ai surtout hâte de voir Mordaunt, qui est l’un de mes personnages préférés !

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook « La Galaxie de la Pop-culture ». N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile


Umeboshi : prune japonaise séchée et amer

Rédigé par Umeboshi

Rédactrice, Relectrice SEO, Community Manager, enfant prodige, passionnée d’univers gothiques, mangaphile, parle le japonais couramment, a rédigé une thèse de 80 pages sur JoJo’s Bizarre Adventure.

Comments

6 réponses à “[CRITIQUE] Les Trois Mousquetaires – D’Artagnan : Enfin une bonne adaptation ?”

  1. […] montre les quatre mousquetaires réunis. Tandis que l’édition française est centrée sur d’Artagnan et relègue les trois autres à […]

  2. […] Mais Umeboshi en parle encore bien mieux ! N’hésitez pas à aller lire sa critique du premier film, du second, ou encore son top des meilleures (et des pires) adaptations de l’œuvre de Dumas […]

  3. […] nouveaux films de Martin Bourboulon sur Les Trois Mousquetaires ont ouvert un débat et un vaste champ de réflexion sur la manière d’adapter ce roman ! Les […]

  4. […] comme dans le premier film, on finit quand même, de temps en temps, par revenir vers l’intrigue de l’œuvre […]

  5. […] a fait précédemment la critique de la nouvelle adaptation des Trois Mousquetaires qui vient de sortir au cinéma, et l’on a […]

Merci de nous laisser un commentaire !