fbpx Skip to content →

[TOP] Cinéma : Flop 5, les Pires Films de 2023

bannière présentant les films sortis en 2023

L’année 2023 vient de se terminer. Mais avant de revenir dans les salles de cinéma pour 2024, rendons hommage aux films sortis l’année dernière… En commençant par massacrer les plus gros échecs artistiques, les navets les plus nuls ayant salis le box-office français et international ! Avant le Top 5, Evan vous propose son classement Flop 5 des pires films 2023 !

5e pire film / Transformers : Rise of the Beasts

Rise of the Beasts n’est pas un mauvais film. C’est un divertissement agréable qui se laisse regarder. Les héros humains y sont étrangement normaux et agréables à suivre. Quand à Optimus Prime, sa personnalité est intéressante. C’est un leader, dépressif, qui n’aspire qu’à rentrer chez lui. De plus, le design des Maximals (des Transformers animaux) est vraiment chouette (vous l’avez ?). Mention spéciale à l’aigle. Les décors du Pérou sont originaux, les fatalities sont toujours aussi brutales. Et il y a même Unicron ! L’antagoniste ultime du lore de Transformers !

Mais Rise of the Beasts est trop sage et convenu. En effet, difficile de passer après les fulgurances visuelles et l’énergie des films de Michael Bay. Malgré tous ses défauts, la première trilogie Transformers, c’était du grand spectacle ultra-généreux. Bien mieux réalisé que la plupart des blockbusters actuels.

Aigle mécanique dans la forêt amazonienne. C'est Airazor, une Maximal.
Airazor, le Transformer aigle, prend la pose. Ce bec mécanique est trop classe ! Source : Transformers Rise of the Beasts ©Paramount Pictures

De même, difficile de passer après Bumblebee. Spin-off sorti de nulle part, qui emportait le spectateur grâce au duo attendrissant et émouvant entre l’Autobot jaune et une adolescente en plein deuil.

Rise of the Beasts a donc du mal à tenir la comparaison. Pire, on l’oublie vite. Bien que la scène de fin parte loin, très loin, l’appel du nanar n’est pas suffisant pour vouloir en voir davantage. Cependant, on se consolera avec le film d’animation Transformers One, qui sortira au cinéma cette année. Il se concentrera (enfin) sur la Guerre pour Cybertron !

4e plus mauvais film / The Flash

Certes, les effets spéciaux ne sont pas très beaux… Oui, Ezra Miller… D’accord, la grosse bataille contre des kryptoniens sans visage et un Général Zod qui ne sait pas ce qu’il fout là, c’est un peu barbant pour le ciné de 2023… Mais objectivement, The Flash est-il SI MAUVAIS que cela ? Je ne pense pas. Il y a de bonnes idées dedans. Passé certaines blagues un peu (beaucoup) gênantes, la dynamique entre les deux Barry (celui de Justice League, et celui de la timeline alternative) fonctionne bien. Le Batman de Michael Keaton est évidemment classe et stylé. Le dernier acte se permet des audaces multiverselles cyniques et intelligentes. Et surtout… Un plat de spaghetti n’aura jamais été aussi métaphysique, et une conserve de sauce tomate aussi dramatique…

Superman (joué par Nicolas Cage) regarde au loin, intrigué. Araignée géante derrière lui. La qualité des effets spéciaux est nulle.
Tout comme l’acteur de Zod, ce Superman (joué par le grand Nicolas Cage) est perplexe : « Pourquoi je ressemble à une cinématique de PlayStation 2 ? Et pourquoi une araignée géante ? «  Source : The Flash, ©DC/Warner Bros.

3e film le plus nul / Rebel Moon : Partie 1 – Enfant du Feu

Ce film de science-fiction est directement sorti sur Netflix. Il n’est donc pas visible dans les salles de cinéma. On a échappé au pire… Car une question me vient à l’esprit en pensant à Rebel Moon : Pourquoi ?

Pourquoi ce film est-il si cliché ? Pourquoi il n’y a pas de double vitrage dans l’espace ? Pourquoi l’héroïne raconte sa vie ? Pourquoi les sangsues ? Pourquoi l’empire a-t-il absolument besoin de la récolte de céréales d’un village constitué de trois pélos dans des cahutes en bois ? Pourquoi la rébellion galactique risque tout pour défendre ces trois pélos dans des cahutes en bois ? Pourquoi le robot ? Pourquoi ces dialogues éclatés au sol ?

Zack Snyder, Zack Snyder… D’habitude je te défends, mais là… Même les scènes d’action, qui sont pourtant ta spécialité, sont mauvaises. Dans Rebel Moon, CHAQUE action est au ralenti. Au point où ça frise l’auto-parodie. Pire, les antagonistes ne savent pas tirer. Les héros auraient dû déceder cent-cinquante fois chacun.

Femme militaire avec un drapeau. Le drapeau représente un oeil.
Kora pose avec un drapeau orné d’un oeil, l’air conquérante. Cet oeil me dit quelque chose… Message subliminal de la part de Snyder ? Source : Rebel Moon partie 1 : Enfant du Feu, ©Netflix.

Tout a déjà été vu ailleurs, en beaucoup mieux…

Notamment dans Warhammer 40 000. Mais également dans le cinéma de Kurosawa. Snyder a, d’ailleurs, déclaré que Rebel Moon était un « Star Wars façon Kurosawa »… C’est oublié que Kurosawa est depuis le début l’une des inspirations majeures de l’univers de George Lucas… Quand à Rebel Moon, c’était, à l’origine, une proposition de script pour un film Star Wars. Lucasfilm ayant refusé ce scénario, Snyder l’a retravaillé pour en faire son propre univers. Personnellement, je trouve cela dommage. Le scénario aurait pu apporter des axes inédits à la Guerre des Etoiles. Nous aurions sans doute eu une meilleure postlogie que celle de Disney…

Oulah, je commence à dire du bien de Rebel Moon. En effet, il y a un je-ne-sais-quoi qui donne envie de voir la suite du film… Comprendre ce qui est arrivé au roi et à sa fille… Voir si ce Tarzan chevaucheur de griffon et cette ninja/Jedi sortie de Bloodborne sont réellement des personnages intéressants… Ou juste des clichés vides basés sur un chouette visuel.

Femme, cheval et charrue devant une planète énorme ressemblant à Jupiter et Saturne.
Kora admirant la planète Mara et ses anneaux. Mara baigne la lune de Veldt dans une lumière orangée. Nous verrons si les planètes dépasseront ce stade de superbes fonds d’écran oniriques, mais creux et vides… Source : Rebel Moon partie 1 : Enfant du Feu, ©Netflix.

Snyder a griffonné des milliers de pages de lore pour l’univers de Rebel Moon. Il compte développer cet univers sur de multiples supports, raconter une histoire gigantesque. Car ce projet lui tient à cœur. Alors laissons lui le bénéfice du doute. Certes, ce n’est pas un bon démarrage… Mais qui sait, peut-être que cette introduction plate était un passage obligé pour mieux nous surprendre par la suite ? Peut-être que les prochains films seront bien meilleurs ?

Presque le pire film de 2023 / L’Attaque des Titans : Episode Final

Techniquement c’est un film. Donc j’ai le droit de le mettre dans ce top. Je n’ai jamais vu un aussi gros gâchis… Shingeki no Kyojin (l’Attaque des Titans) est une titanesque déception !

L’œuvre d’Isayama Hajime a touché du doigt le Panthéon éternel du manga et de la japanimation. La saison 1 était déjà très prometteuse. Mais à partir de l’arc Coup d’état (saison 3), que la saga est devenue un chef d’œuvre. Qui allait bien au-delà de la dark fantasy steampunk qu’elle était. Une histoire qui se complexifiait, jusqu’à devenir un récit magistral sur la guerre et ses conséquences. Comment les peuples ont-ils été au piège dans la toile implacable de l’Histoire et du passé ? Comment les êtres humains, même les plus purs, peuvent-ils commettre les pires saloperies par devoir, haine, inconscience, amour, bêtise, idéal… Ou simplement pour rester en vie un jour de plus ? Une métaphore magistrale d’un nippon sur la Seconde Guerre Mondiale. Evidemment teintée du traumatisme collectif de la bombe atomique. Toujours présente en filigrane, telle une ombre, dans la totalité de la pop-culture nippone.

ATTENTION, cette vidéo est déconseillée aux personnes épileptiques. Elle contient également de nombreux spoilers.
L’Attaque des Titans façon images d’archives réelles. Vidéo incroyable crée par des fans
. Vidéo réalisée par : Kane Pixels. Shingeki no Kyojin appartient à Isayama Hajime, Kodansha, MAPPA et WIT Studios.
Alors, comment se fait-il que cette œuvre, qui paraissait si intouchable… a explosé en plein vol, à 3 chapitres de l’arrivée ?!

Les dix derniers chapitres étaient déjà très moyens pour la plupart. Mais les trois derniers (et donc cet OAV) sont terriblement nuls. L’équipe des héros est protégée par le script, le plan de l’antagoniste n’a AUCUN SENS… Quasiment TOUS les personnages font un 180 degré complet, deviennent incohérents par rapport à ce qu’ils étaient pendant tout le reste du manga (notamment Eren)…

Dessin humoristique d'un cheval. L'arrière du cheval est très bien dessiné, photoréaliste. La tête très mal dessinée.
Les numéros des chapitres de l'Attaque des Titans au dessus. Pour symboliser la chute brutale en qualité.
Représentation métaphorique de l’évolution de la qualité de l’Attaque des Titans. Source : Reddit.

Vous n’êtes sans doute pas d’accord ! Probablement car la pilule (bleue) passe bien mieux en film qu’en manga. La mise en scène, la musique, et certaines corrections ont un impact positif. Tout cela crée un écran de fumée qui camoufle la médiocrité du final. Dire que L’Attaque des Titans aurait pu être l’une des plus grandes œuvres de tous les temps !

Hélas, l’auteur, Isayama Hajime, a rétroactivement saboté son récit.

Parce qu’il a cédé aux pressions, à ses lubies bizarres, et à son envie de tout envoyer valdinguer pour troller les spectateurs et aller ouvrir son onsen (bains publics japonais). Le dernier sadisme de Shingeki no Kyojin l’aura finalement rangé parmi les plus gros gâchis de l’Histoire de la fiction. Aux côtés de Game of Thrones ou de Westworld à partir de la saison 3.

Alors, un conseil si vous voulez une fin digne de ce nom : allez plutôt lire Attack on Titan no Requiem. C’est une fin alternative écrite et dessinée par des fans (y compris d’anciens animateurs de l’anime officiel !). Ils ont fait un travail de Titan Colossal et leur manga est plus beau que les dessins d’Isayama, tout en restant fidèle au style ! Et surtout, il est tellement mieux écrit ! Les chapitres sont disponibles juste ici.

Et voici la bande-annonce de la future adaptation ! Le 1er chapitre d’Attack on Titan no Requiem sortira en anime cette année ! (ATTENTION, cette vidéo est déconseillée aux personnes épileptiques. Elle contient également de nombreux spoilers).

Vidéo réalisée par : Studio Eclypse. Shingeki no Kyojin appartient à Isayama Hajime, Kodansha, MAPPA et WIT Studios.

Pire film de 2023 / Les Chevaliers du Zodiaque

À l’exception de l’anime culte de 1986 (et sa divine Série Abrégée par State Alchemist), Saint Seiya a une longue liste d’adaptations moisies derrière lui : Le film d’animation de 2012, Omega, l’anime Netflix en 3D… C’est d’ailleurs de ce dernier dont s’inspire l’ultime carnage en date : le film live-action de Netflix. D’emblée, on part sur de bonnes bases.

Exit donc les Chevaliers d’Or (qui captent pourtant la majeure partie du merchandising). Exit le Sanctuaire et les références mythologiques qui font le sel de l’œuvre de Kurumada Masami. Ici, les Chevaliers Noirs sont des cyborgs en armure. Soutenus par des hélicoptères de combat, des forces spéciales et des missiles… Bref, le pitch est un starter pack de n’importe quelle daube d’action étasunienne. Ce n’est clairement pas avec cette absence de spiritualité que l’on va éveiller notre 7e Sens…

Shaka, Chevalier d'Or de la Vierge, médite en position du lotus.
Toi aussi, reste cool et médite comme Shaka, le Chevalier de la Vierge ! C’est juste une énième adaptation daubée de Saint Seiya. On commence à avoir l’habitude depuis le temps… Fanart par : Andres Rodriguez. Saint Seiya appartient à Kurumada Masami, Shueisha et Bandai.
Et à qui obéissent ces Chevaliers Noirs ?

À Famke Janssen, dont le personnage porte le doux nom de Guraad. Comment ne pas être le méchant avec un nom pareil ? Précisément, Famke Janssen, qui n’a décidemment pas vieilli, nous gratifie d’un improbable remake de X-Men 3 dans le scénario. Encore une bonne base…

Les lieutenants de Guraad sont Cassios, qui est ici un organisateur de combats de MMA revanchard, drôle et sympathique. Et Nero, qui est en fait Ikki. Le charisme en moins. Il est littéralement méchant pour être méchant. A l’heure où j’écris ce texte je m’interroge toujours sur ses objectifs…

Cependant, les scènes d’action sont étonnement bonnes lorsqu’il s’agit d’arts martiaux sans effets spéciaux. Mais dès que l’on enfile les armures, c’est un désastre. Une bouillie visuelle.

Tatsumi, majordome portant des étuis de pistolets. Joué par Mark Dacascos.
Il y a Mark Ducouscous en majordome badass, il fallait en profiter. Source : Les Chevaliers du Zodiaque (2023), ©Netflix, CTMG. Saint Seiya appartient à Kurumada Masami, Shueisha et Bandai.

Pour conclure, Netflix fait encore l’erreur de transformer une œuvre nippone en œuvre étasunienne et aseptisée. Tout le contraire de la série One Piece (pourtant produite par Netflix également). Cette dernière a connue un succès surprise et amplement mérité. Car contrairement aux Chevaliers du Zodiaque, la série One Piece assume totalement l’exotisme, voire l’absurdité de son univers. Adapte fidèlement le manga. Et surtout, elle le respecte. Et respecte le spectateur.

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook « La Galaxie de la Pop-culture ». N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Published in Critique & avis Ciné Critiques & Avis (Ciné, Séries, Littérature, Gaming) Les rubriques de nos Chefs étoilés Razzies Award & Pc Award Top pop (les tops de la pop culture)

One Comment

Merci de nous laisser un commentaire !

En savoir plus sur Revue de la Toile

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading