fbpx Skip to content →

[ANALYSE] Comment Benjamin Lacombe réinterprète les classiques de la littérature ?

Last updated on 10 juillet 2023

Benjamin Lacombe est l’un des illustrateurs français les plus célèbres actuellement. Alice au Pays des Merveilles, Notre-Dame de Paris, Carmen… On ne compte plus les œuvres littéraires illustrées par cet artiste !

Sa particularité est d’illustrer à chaque fois les romans dans leur version intégrale, et non un texte abrégé pour enfants. Quitte à obtenir parfois des livres géants, comme Notre-Dame de Paris ! Il illustre même le second tome peu connu d’Alice au Pays des Merveilles, De l’autre côté du miroir. Ou encore le roman sombre de Felix Salten qui a inspiré le dessin animé Bambi.

Le style de Benjamin Lacombe : entre influences classiques et pop culture !

Son style à la fois enfantin, sombre et « curieux » est inspiré des dessins animés Disney et des mangas japonais. Il s’adapte particulièrement bien à l’univers de Lewis Caroll car il a l’avantage de plaire aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Outre Alice au Pays des Merveilles et De l’autre côté du miroir, Benjamin Lacombe est connu pour avoir illustré des histoires gothiques. Notamment Les Contes Macabres d’Edgar Allan Poe. Mais également des histoires japonaises ou japonisantes. Fantômes du Japon de Laffcadio Hearn et Madame Butterfly, librement adaptés de l’opéra de Giacomo Puccini. Et des contes pour enfants, comme Blanche-Neige ou La Petite Sirène.

Si son style s’inspire de l’animation américaine et japonaise, Benjamin Lacombe a aussi des influences plus classiques. On retrouve par exemple l’influence de John Tenniel, le premier illustrateur d’Alice. Tout particulièrement concernant la scène de la traversée du miroir, dans laquelle il reprend le même décor et la même mise en scène. Son but est de rester le plus fidèle possible aux classiques, tout en leur donnant un air de jeunesse et de pop culture !

Illustration de Notre-Dame de Paris. Esméralda rêve, perchée sur le toit de la cathédrale. Elle tient une rose rouge dont les pétales sont emportés par le vent un à un. Cela ressemble un peu à un tourbillon de sang. Dans l'ombre, Quasimodo l'observe, perché sur une gargouille.
Source : Notre-Dame de Paris (2013) © Benjamin Lacombe d’après Victor Hugo / Soleil. Tous droits réservés. Description : Ses illustrations de Notre-Dame de Paris ont un style très poétique et des scènes vertigineuses.

Le livre : simple support ou objet d’art ?

A l’ère du numérique et de la dématérialisation, Benjamin Lacombe redonne de l’importance au livre en tant qu’objet d’art. Avec des innovations comme une couverture brodée pour Carmen de Prosper Mérimée. Ou encore une fresque dépliante de 9 mètres pour Madame Butterfly ! Il est connu pour organiser lui-même la mise en page de ses livres. Il insère par exemple des croquis en bas de page dans Notre-Dame de Paris. Tandis que dans Les Contes Macabres et Carmen, il opte pour l’écriture blanche sur fond noir. Ainsi les illustrations ne sont plus limitées à leur seul cadre : le livre entier devient illustration.

Pour Alice au Pays des Merveille, la couverture a l’aspect d’une carte à jouer et le livre contient des rabats dépliables qui permettent de faire grandir ou rapetisser Alice au fil de l’histoire. Il réalise aussi certaines illustrations à l’encre de chine et à l’encre rouge pour rappeler les couleurs des cartes. Pour marquer la différence entre le monde réel et le pays des merveilles, il joue sur la taille des images. Celles du pays des merveilles sont à l’origine très grandes et ont été rapetissée afin de créer l’illusion dérangeante d’une profusion de détails.

Alors que la tendance est plutôt à la miniaturisation, Benjamin Lacombe choisit au contraire des formats très grands. Ce qui permet au lecteur de mieux profiter des illustrations. Cette décision a toutefois l’inconvénient d’être peu pratique. Les éditeurs ont d’abord décidé de publier Notre-Dame de Paris en deux tomes, ayant calculé que le livre entier pèserait… près de 6 kilogrammes !

Illustration de la petite sirène. Elle a les cheveux rouges, comme chez Disney. Elle est en train de s'enfoncer sous l'eau et seul son visage dépasse encore.
Source : La Petite Sirène (2022) © Benjamin Lacombe d’après Hans-Christian Andersen / Albin Michel Jeunesse. Tous droits réservés. Description : La Petite Sirène est son album le plus récent, sorti en novembre 2022. Tout comme Bambi ou Pinocchio (deux autres histoires illustrées par Benjamin Lacombe), c’est un conte dont Disney a donné une version joyeuse mais qui est en réalité assez sombre, avec une fin tragique.

Les livres de Benjamin Lacombe : des idées de cadeaux idéales pour petits et grands !

Chez Benjamin Lacombe, chaque livre a un concept différent, qui reflète l’univers du roman illustré. Les croquis de Notre-Dame de Paris rappellent un manuscrit ou un grimoire. Alice au Pays des Merveilles a une forme plus ludique.

Si leur taille ne les rend pas toujours pratiques à lire, ils sont en revanche ultra-décoratifs dans une bibliothèque, avec des illustrations presque à chaque page. Ils font de très bonnes idées de cadeaux pour un amateur d’art, un fan de littérature, de pop culture ou encore de Tim Burton ! Egalement pour un enfant que l’on souhaite intéresser à la littérature, ou pour un passionné du Japon.

Illustration d'Alice, emportée par un tourbillon de cartes. Dessinée par Benjamin Lacombe, elle ressemble a une poupée de porcelaine. De manière générale, les personnages de Benjamin Lacombe ont de grands yeux et des expressions figées, ce qui leur donne l'air un peu inquiétant.
Source : Alice au Pays des Merveilles (2016) © Benjamin Lacombe d’après Lewis Caroll / Soleil. Tous droits réservés.

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé.e.s en participant à notre groupe Facebook « La Galaxie de la Pop-culture ». N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile


Bibliographie

LACOMBE Benjamin, Curiosities, Paris, Daniel Maghen Eds, 2019.

Interview de Benjamin Lacombe par Frédéric Bosser, Les Arts Dessinés n°05, Décembre/février 2018-2019, pp.18-31.

Published in Critiques & Avis (Ciné, Séries, Littérature, Gaming) Critiques & avis Littéraires Fantasy Idées cadeaux Les rubriques de nos Chefs étoilés Pop culture et confiture (théories de fans et analyse)

3 Comments

Merci de nous laisser un commentaire !

En savoir plus sur Revue de la Toile

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading