Tsilla Aumigny/ septembre 24, 2021/ 0 comments

Salomé Martin est une autrice dont le roman Les Accords de Galéo, est publié aux Editions Sudarènes. Elle a accepté de nous rencontrer. Portrait de cette artiste originale.

Salomé Martin, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Bonjour à tous ! Je m’appelle Salomé Martin, et je suis une auteure qui écrit majoritairement de l’imaginaire (SFFF). Je suis passionnée de lecture et d’écriture, mais je suis aussi un peu touche à tout.

Comment résumerais-tu ton roman Les Accords de Galéo

Mon roman se déroule dans le royaume de Galéo, qui est sur le point de s’effondrer. Pour distraire le peuple, le roi décide de signer un traité de paix mille ans après la victoire de son royaume pour redorer son image. Mais Artisis, avec qui ils étaient anciennement en guerre, s’est énormément développé et a depuis largement dépassé Galéo. On suit l’aventure de Gabrielle, envoyée par Artisis pour signer le traité. Son fort caractère et sa tendance à mettre le nez là où il ne faut pas vont causer de nombreux quiproquos qui vont menacer la paix toute relative entre les deux pays. Plus elle avancera, plus les manigances du roi seront mises à jour et de nombreux problèmes vont s’en suivre…

Quelles sont tes inspirations ? 

La lecture, bien sûr ! Je lis beaucoup, mais je m’inspire également de la musique, des films et des séries que je regarde. Au final, tout peut être source d’inspiration, même une banale promenade en forêt… Certaines idées me viennent même de mes rêves !

Dis-nous Salomé Martin, quels sont tes univers de pop culture préférés et quels sont tes personnages favoris, tous univers confondus ? Est-ce une source d’inspiration ?

Je suis une grande fan de Game of Thrones et Harry Potter. Pour Game of Thrones, je suis fan de Daenerys (oui oui, même à la fin !) et de Tyrion ! Pour Harry Potter, en tant que fière serpentarde, je suis team Malfoy ! J’apprécie notamment le personnage de Narcissa, qui est selon moi le personnage le plus humain de la saga, bien que sous-exploité. Pour ce qui est de mes personnages préférés en général, je dirais que Mélanie Cavill dans Snowpiercer est première de mon classement. Son caractère froid cache une femme prête à tout pour les siens. Je mentirais si je disais que tous ces univers ne m’ont pas influencée, mais je fais toujours en sorte de créer ma propre histoire, mon propre monde quand j’écris.

Est-ce ton premier roman ou as-tu écrit d’autres fictions ? 

J’écris depuis à peu près 10 ans. J’ai eu de nombreux projets, notamment une fanfiction dans l’univers de Harry Potter, qui reprenait un roleplay que je faisais avec une amie. Je suis encore surprise de voir qu’à ce jour elle est toujours autant lue. Elle est disponible sur Wattpad sous le nom d’Oubliettes – Mémoire d’une élève oubliée. Soyez indulgents cependant, je l’ai écrite il y a cinq ans… J’avais également d’autres écrits plus « sérieux » que je voulais publier, mais aucun n’est arrivé au bout. Les Accords de Galéo est mon premier roman « fini », car j’avais du mal à arriver au bout d’un manuscrit.

Comment t’es venue l’idée d’écrire ce roman ? 

Comme je l’ai dit, avant Les Accords de Galéo, je n’arrivais pas à finir un seul roman. Je me suis donc inscrite au NaNoWriMo, un challenge sur internet qui invite à écrire 50 000 mots en un mois. Et je me suis dite « pourquoi pas ! ». Je suis donc partie de rien, pas d’idée en tête, juste la première scène, et le reste est venu tout seul.

Pourquoi as-tu choisi d’exploiter cet univers fantasy et steampunk ? 

J’ai voulu exploiter la mer qui sépare Galéo et Artisis afin de créer un décalage entre les deux, que ce soit au niveau de la société ou de la technologie.

L’un des messages phares de mon roman est qu’il est important de savoir accepter la différence des autres afin d’en tirer les meilleurs choses possibles.

Quel a été le passage que tu as préféré écrire ? Et celui qui a été le plus difficile ? 

Sans spoiler, je dirais que mes scènes préférées sont celles entre Gabrielle et Louis, les deux protagonistes. Dans la haine comme dans l’entente, ces deux-là savent mettre l’ambiance !

Pour ce qui est de la plus difficile, je dirais qu’une certaine scène avec Louis était particulièrement compliquée émotionnellement. A vous de lire pour découvrir de quoi je parle…

Il a y-t-il des scènes qui font référence au 7ème Art ? 

Je pense que d’une manière générale, tout l’aspect visuel de mon roman sont inspirées par des scènes cinématographiques. Pour l’intérieur du château royal ou les diverses forêts, je dirais qu’il y a un peu de Game of Thrones là-dedans. Pour ce qui est des scènes qui se déroulent à Artisis, je pense plus au Seigneur des Anneaux et à Avatar.

Quels sont tes projets à venir, Salomé Martin ? 

Je travaille sur plusieurs manuscrits variés : un roman fantasy en deux tomes, une one-shot dystopique. À la demande de mes lecteurs, je suis également en train d’écrire un roman qui se situerai dans l’univers de Galéo, mais 15 ans après les évènements des Accords, afin d’approfondir l’univers.

Un petit mot pour conclure ?

Je dirais que l’image élitiste que l’on donne à la lecture et l’écriture est faussée. Ce sont des loisirs bien plus accessibles qu’on ne le croit.

On peut écrire « pour le fun » sans que personne ne nous lise, ou lire des choses idiotes ou « pour les plus enfants » tout en y prenant du plaisir ! L’important, c’est de s’amuser et de passer un bon moment. N’en déplaise à ceux qui veulent garder cette joie pour eux.

Salomé Martin posant sur stand avec son roman Les Accords de Galéo
La photo est en noir et blanc, elle a été prise lors de la convention Aka To Kin. Salomé Martin présente son roman Les Accords de Galéo. Elle est habillée façon steampunk. Crédit Photos : Tsilla Aumigny

Retrouvez Salomé Martin sur :

Pour acheter son livre Les Accords de Galéo, c’est ici

Merci d’avoir lu cet article ! Nous vous invitons à rejoindre la communauté des étoilé·e·s en participant à notre groupe Facebook « La Galaxie de la Pop-culture ». N’hésitez pas à nous suivre sur tous nos réseaux !

Insta Revue de la Toile Twitter Revue de la Toile LinkedIN Revue de la Toilefacebook revue de la toile

Share this Post

Merci de nous laisser un commentaire !